La nouvelle version de Frostfall est arrivée ! Rendez-vous dans ce sujet pour en savoir plus.
Avis aux nobles, n'oubliez pas de recenser votre maison ici, si ce n'est déjà fait.
N'oubliez pas de voter pour Frostfall sur les top-sites une fois toutes les deux heures ! Plus on a de votes, plus on a de membres.

Partagez | .
 

 Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Ven 28 Mar - 0:16

© tumblr
sylarne clanfell
     reine consort d'Ibenholt
   
fils de septentrion || trente-deux ans || noble || mariée à jorkell ranvrone || fiche présentation

   

   
F
ille unique de Sylar Clanfell, elle est la sœur aînée d'Ehvan Clanfell et la soeur jumelle de Synric Clanfell Sylarne est la seconde épouse de Jorkell Ravncrone, ils se sont mariés récemment, à Ibenholt   Née à Ibenholt, elle y a grandi toute sa vie, dans la demeure de la Maison Clanfell, Fortrekke, demeure qu'elle n'a que rarement quittée Elle vivait en toute liberté et impunité jusqu'à ce que son frère jumeau, Ehvan, la lie à Jorkell pour officialiser l'alliance entre les deux familles. Elle vit dans la haine de son époux et fait tout ce qui est en son pouvoir pour se débarrasser de lui Elle a entretenu une relation incestueuse avec son frère jumeau jusqu'à son mariage. C'est après avoir fait la rencontre de Lorkhan, le fils de son époux, qu'elle a mit fin à sa liaison avec son frère Amante et amoureuse de Lorkhan, son beau-fils, elle souhaite le voir devenir roi d'Ibenholt à la place de Jorkell La Reine est calculatrice, pragmatique et très rationnelle dans ses manigances, elle n'hésite pas à considérer toutes les avenues possibles, même si elles impliquent de trahir les intérêts de sa famille l'espace d'un complot Sylarne n'a pas d'enfants et elle ne souhaite donner aucun héritier à son époux actuel, mais elle songe d'une toute autre manière quand il s'agit de Lorkhan à qui elle donnerait sans hésitation une descendance qui scellerait leur union jusqu'à maintenant secrète Arriviste, la Reine a une morale souple et malléable, mais obéit à un code qu'elle s'est elle-même donné : la survie. Il n'est pas aisé de naître femme dans un monde sous hégémonie masculine, mais elle compte bien tirer son épingle du jeu et prouver à tous que même une femme peut jouer au jeu des trônes et renverser la vapeur.

   liens recherchés
   

   
Hommes || Phasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem.

   Phasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem.
Femmes || Phasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem.

   Phasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem.
code © quantum mechanics


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Ven 28 Mar - 0:16



 
© quantum mechanics
lorkhan ravncrone
      amant, amour & beau-fils
   

   
S
i son sang irrigue sa peau, si son souffle anime sa poitrine, si l'inatteignable nourrit ses ambitions, c'est à cause de Lorkhan. Certes, la lionne des Clanfell n'a jamais cessé de lever les yeux plus haut qu'il lui était permis de faire, mais avec lui, toute cime vertigineuse, tous cieux insaisissables lui semblent devenir obstacles à considérer, finalités à frôler des doigts pour en tirer les pans et les faire siens. Et durant toute la mascarade qui suivit son mariage avec le père du prince, elle ne se leurrait que par une indifférence dont elle voulait à tout prix se maquiller pour éviter de sombrer ou de se trancher les mains sur l'arête de cette lubie. Dès lors qu'elle avait été liée à Jorkell, le prince était cime lointaine, elle, devait se confiner dans le gynécée du mariage avec toute la docilité qu'on exigeait d'une femme noble. Et pourtant. Si la lionne avait pavé sa vie de soumission, elle n'en serait pas là et même si son union avec le roi découle d'un ordre de Synric, elle ne compte pas se laisser aller à la léthargie de la domesticité. Férale, elle sait que le jeu des trônes n'est mortel que pour ceux qui dédaignent l'audace et jouent selon les règles établies. Ce qui était un caprice à ses yeux, d'inaccessibles cieux, est, l'espace d'une soirée devenu le souffle même qui alimente toutes ses stratégies, toutes ses ambitions. Lorkhan. Elle est tombée pour lui comme chute une ville assiégée, les murs de pierre de sa volonté s'effritant sous les assauts du bélier, ne lui laissant d'autre choix que de capituler. Mais quelle douce reddition le conquérant lui avait offert en le délivrant d'un tyran pire encore. Et depuis la nuit où il a jeté en elle des chaleurs qui ne la quittent plus, ses yeux l'obsèdent, ce regard de givre constellé des fragments d'une vie d'inanition, de convoitise et de manque qui brillent au fond des prunelles. Il brûle, brûle d'un brasier qui s'éprend de sa peau et qui lèche le derme de la reine, lorsqu'il se penche sur elle pour la faire sienne. Ainsi a-t-elle perdu la souveraineté sur sa propre personne et son propre esprit, machinant pour Lorkhan, manœuvrant pour Lorkhan et intriguant pour Lorkhan plus que pour le lion qui orne sa bannière, poussée par l'aquilon d'un royaume dont elle serait reine à ses côtés, de jour comme de nuit, loin de la clandestinité. Et s'il elle lui a tout donné, ne désirant plus qu'être l'ombre d'elle-même, se chevillant aux ambitions du prince jusqu'à en oublier les siennes, une seule victoire elle ne lui concèdera jamais : celle de lui dire qu'elle l'aime.
© fyjaimelannister
synric clanfell
      frère jumeau, ancien amant
   

   
G
éminés, ils ne sont que le reflet de l'autre dans la psyché familiale. Synric est de quelques minutes son aîné, mais ils ont toujours tout partagé : leurs premiers cris, leurs premiers pas, leurs premiers mots, leur premier amour, leur première fois. Jamais elle ne fut si proche de quelqu'un qu'avec lui. Son tempérament magmatique, avant qu'il ne devienne lithiase de flegme et de pragmatisme, il le connaissait, l'avait expérimenté maintes fois, partageant le secret de sa vraie personnalité et de sa nature intrinsèque. Puis, il lui fut arraché. Sept ans durant, ils furent séparés par les Tours d'Airain et Sylarne devint spectre d'elle-même, ombre amère qui arpentait les coursives de Fortrekke, en deuil. Quand il fut rendu à elle durant leur adolescence, elle n'était plus la pétillante et volcanique enfant qu'elle avait été, se réfugiant sous des remparts de flegme, de glace et de distance. Pourtant, ils se sont retrouvés, pourtant ils se sont aimés à nouveau, comme si leur proximité était immuable, constante. Et alors qu'ils s'étaient laissés enfants, ils se retrouvèrent, amoureux, amants. Leur adolescence les poussa dans les bras l'un de l'autre et c'est l'un dans l'autre qu'ils dirent adieu à leur vertu, s'abandonnant dans cette union coupable pour oublier la souffrance. Ce n'est que lorsque Synric devint patriarche de la famille que leur monde s'effondra, les responsabilités les rappelant à l'ordre et introduisant dans leur si harmonieuse équations les multiples variables de la responsabilité et des ambitions. Quand Synric se résolut à la lier à Jorkell Ravncrone, quelque chose se brisa en elle et la distance revint apposer sa griffe sur leur complicité. Depuis son mariage, elle l'évite, elle se refuse à lui. Depuis Lorkhan, elle craint cet amour fraternel contre-nature qui pourrait tout faire basculer. Et tous ses efforts pour faire de Synric un frère comme un autre sont vains, elle le sait, puisqu'ils sont nés ensemble et mourront ensemble...


 


 
© quantum mechanics
ehvan clanfell
      frère cadet
   

   
E
lle a si longtemps cru qu'il avait maudit la famille, lui arrachant la seule présence féminine dans sa vie. Et elle lui en a tellement voulu, ne voyant en lui moins qu'un frère, voyant en lui un étranger. Combien de fois, enfant, avait-elle souhaité être seule avec Synric, n'avait jamais eu de frère cadet ? Combien de fois, lorsqu'il quitta Fortrekke vers les Tours d'Airain, avait-elle souhaité qu'il ne rentre jamais, fauché par une épée ou pris d'une fulgurante maladie ? Et dans sa conquête d'un discernement tout sauf volcanique, dans la tectonique implacable d'une personnalité qui se forgeait désormais d'utilitarisme et d'intelligence, elle en vint à ne plus l'exécrer, à ne plus le voir comme un coupable. L'enfant pouvait-il véritablement être accusé de matricide en venant au monde ? L'adolescent qui rentrait pouvait-il être la source de tous les maux de la lionne ? Bien sûr que non. Toutes ces années loin de lui avaient enseignées à Sylarne l'acceptation et elle en vint à l'aimer. Oh, beaucoup moins que Synric, bien sûr et d'une façon beaucoup plus détournée. Mais il était Clanfell, comme elle, avait souffert de la solitude, comme elle, voulait se faire aimer de Sylar, comme elle. Et même si elle ne voulait se l'avouer, elle partageait tout de même de nombreux points communs avec son cadet. Alors quand il rentra dans la foulée du décès de Sylar, elle ne put qu'accueillir son retour comme un baume, offrant à son jeune frère la seule démonstration d'affection dont elle était capable... Avant de se refermer à nouveau. Elle se mura alors dans l'indifférence, jusqu'à son mariage avec l'Usurpateur, jusqu'à cette Nuit des Larmes fatidique où elle vit voler en éclats sa fratrie, où les frères livrèrent combat et qu'Ehvan claqua la porte de la demeure familiale après avoir craché au visage de sa sœur. Désormais, elle ne sait que trop penser de son cadet. Certes elle lui en veut toujours, certes, il est épine dans son pied. Mais que fera-t-elle lorsque viendra moment de l'enlever ?
© fyjaimelannister
jorkell ravncrone
      époux & ennemi
   

   
É
poux, antagoniste, ennemi. Elle aurait tout donné pour que ne scelle pas sa destinée de la sienne, pour que ses pas ne croisent pas ceux de la Corneille. Usurpateur du trône, usurpateur de sa couche, usurpateur de son cœur, il n'y a rien qu'elle ne lui reproche et il semble à la lionne que tout son malheur, que les défaillances de son cœur ne sont dues qu'à lui. Oh certes, elle respecte l'homme. Respecte ses talents de politiciens, ses habiletés de stratège et ses aptitudes de mondain, mais il est sur l'échiquier de Sylarne le pion le plus difficile à mouvoir, le plus imprévisible. Et depuis que Lorkhan est devenu variable à son équation, Jorkell est devenu plus qu'une nuisance, plus qu'un parasite dont elle aimerait plus que tout se débarrasser. La mort de son époux lui semble donc inévitable, nécessaire, vitale. Désormais toutes ses manœuvres servent un but, celui de lui nuire au maximum et de précipiter sa chute. Mais la Corneille est coriace et connaît désormais sa relation adultérine, une variable qui fera, certes, dérailler l'équation.




 
© fytyrionlannister
cevryn cladfell
     allié & ami d'enfance
   

   
U
ne reine a-t-elle des amis ? Si Sylarne avait le luxe d'en avoir, elle choisirait sans doute Cevryn. Et si dans leur prime jeunesse elle ne lui faisait pas confiance, redoutant cet étranger qu'on introduisait dans sa famille, elle comprit rapidement que le Cladfell n'était pas une menace. Plus encore, elle découvrit en lui le petit frère qu'elle aurait sans doute voulu avoir. Et tout comme elle, Cevryn partageait une passion sans commune mesure pour la rhétorique, les jeux d'esprits et les tortueuses dialectiques, des traits que trop peu partageaient en ce monde. Mieux encore, Cevryn ne voyait pas en elle une condition féminine inexorable, une sottise qu'on croyait apanage des femmes, ne partageant pas la vision de ses homologues masculins concernant les représentantes du sexe faible. Peut-être était-ce en partie du à sa difformité le poussant à considérer ceux qu'on croyaient faibles d'un autre œil... Quoiqu'il en soit Cevryn compte désormais parmi ses alliés, surtout depuis qu'il est patriarche des Cladfell. Sylarne soupçonne l'intérêt personnel et est au fait qu'il se sent menacé par Jorkell. Et sur l'arantèle du pouvoir, elle fera tout pour conserver ses alliances et ses amitiés... choses trop rares pour être écartées à la légère.
© gillanhelps
warwick clanfell
     cousin
   

   
E
rreur de jeunesse qui hante son anamnèse à chaque fois qu'elle croise le regard de braise de son cousin. Ce visage aquilin lui rappelle qu'elle fut un jour assez étourdie pour se laisser berner par les simulacres et son sourire arrogant lui rappelle qu'il faut se méfier même des membres de sa famille. Mais la cuisante défaite laisse toujours sur le vélin de sa joue une érubescence plus que gênante lorsqu'elle se remémore les tristes circonstances qui font qu'un jeune homme de seize ans ait réussi à berner la lionne, du haut de ses vingt-deux ans, lui faisant croire à l'indicible et à une inceste de plus. Mais le vin coulait à flots, les esprits s'échauffant au gré des conversations et, perdant pied, elle se retrouva dans les langes de son cousin, dénudée et embrumée, au petit matin, persuadée qu'elle avait une fois de plus succombé aux délices d'une incestueuse liaison, coupable, honteuse, écœurée. Depuis, Warwick n'a de cesse de lui soutirer faveurs et privilèges, se servant de ce terrible secret comme d'un levier pour faire flancher la lionne et l'obliger à faire avancer ses propres intérêts auprès des plus hautes sphères. Mais la reine, désormais forte de ses propres pouvoirs, ne compte pas en rester là. Le chantage est un petit jeu qu'elle compte bien retourner à son avantage un jour... et lorsque le moment viendra, il vaudra mieux pour son cher cousin qu'il oublie tout ça. Au risque de se voir amputer la mémoire d'une façon peu orthodoxe.




 
© quantum mechanics
vex strider
     allié
   

   
L
e sybarite l'a tout de suite intriguée et elle n'a jamais eu, comme les autres courtisans de Jernvugge, à tremper dans la nébuleuse fausse identité du Sycophante, sa véritable nature lui étant révélée céans par le prince héritier. Oh certes, la reine avait mieux à faire que de compter fleurette à l'assassin, mais la nécessité d'éliminer une proie dangereuse la poussa à s'aventurer dans les appartements du sycophante à la nuit tombée. Leur conciliabule fut des plus inopinés et ce qui s'annonçait comme un bal des langues acérées se termina par une valse des orgueils qui connut un dénouement charnel. Depuis ce temps, leur relation est on ne peut plus ambivalente, la reine souhaitant à tout prix faire taire cet arrogant hédoniste qui n'a de cesse de lui lancer œillades perverses pour augmenter son trouble. Mais il fallait à tout prix qu'elle prouve sa force de caractère, les remords n'étant, de toute façon, pas un luxe qu'elle peut se payer. Qui sait, cette incartade lubrique lui vaudra peut-être quelques services rendus et elle est persuadée qu'il vaut mieux avoir succombé à la couche d'un assassin qu'à sa lame...
© tumblr
dralvur snowhelm
     connaissance, potentiel allié ?
   

   
S
i l'hubris de l'ours n'a d'égal que son sens du devoir, la lionne a rapidement cerné que les anciennes féodalités ne se balayaient pas d'un revers de la main. D'abord réticent, l'ours s'est ensuite montré enclin à aider la reine dans son entreprise de libération de la princesse Jora, révélant par le fait-même ses véritables allégeances. La méfiance est un breuvage qu'ils partagent tous deux, tanguant insensiblement à la frontière entre confiance et méfiance. Et si Sylarne sait qu'ils sont tous deux liés par un arcane secret, elle n'oserait s'aventurer à ébruiter la participation du lord à l'évasion sans mettre sa tête sur le billot à son tour. Qui sait, peut-être les dieux ont-ils prévu qu'ils se liguent à nouveau le temps de satisfaire leurs intérêts respectifs et peut-être leurs éventuels conciliabules les mèneront-ils à un respect mutuel animé par deux intellects de haute voltige...


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Ven 28 Mar - 0:16



 
© crédit image
jora ebonhand
      connaissance
   

   
P
hasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem. Quisque ante nunc, placerat lobortis venenatis sed, dignissim eget risus. Pellentesque dictum fermentum felis interdum auctor. Integer ornare posuere purus, in varius arcu molestie ut. Donec vitae aliquam ligula. Phasellus nec ornare ipsum, vitae interdum nisi. Proin vel ipsum dapibus, ornare eros eget, accumsan lectus. Sed euismod lobortis massa a bibendum. Ut sit amet iaculis lorem.
© crédit image
lorsei ravncrone
      belle-fille
   

   
P
hasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem. Quisque ante nunc, placerat lobortis venenatis sed, dignissim eget risus. Pellentesque dictum fermentum felis interdum auctor. Integer ornare posuere purus, in varius arcu molestie ut. Donec vitae aliquam ligula. Phasellus nec ornare ipsum, vitae interdum nisi. Proin vel ipsum dapibus, ornare eros eget, accumsan lectus. Sed euismod lobortis massa a bibendum. Ut sit amet iaculis lorem.


 


 
© crédit image
lorella ravncrone
      belle-fille
   

   
P
hasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem. Quisque ante nunc, placerat lobortis venenatis sed, dignissim eget risus. Pellentesque dictum fermentum felis interdum auctor. Integer ornare posuere purus, in varius arcu molestie ut. Donec vitae aliquam ligula. Phasellus nec ornare ipsum, vitae interdum nisi. Proin vel ipsum dapibus, ornare eros eget, accumsan lectus. Sed euismod lobortis massa a bibendum. Ut sit amet iaculis lorem.
© crédit image
blaze blackthorn
      garde du corps
   

   
P
hasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem. Quisque ante nunc, placerat lobortis venenatis sed, dignissim eget risus. Pellentesque dictum fermentum felis interdum auctor. Integer ornare posuere purus, in varius arcu molestie ut. Donec vitae aliquam ligula. Phasellus nec ornare ipsum, vitae interdum nisi. Proin vel ipsum dapibus, ornare eros eget, accumsan lectus. Sed euismod lobortis massa a bibendum. Ut sit amet iaculis lorem.


 


 
© crédit image
emphyria crowgale
      dame de compagnie
   

   
P
hasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem. Quisque ante nunc, placerat lobortis venenatis sed, dignissim eget risus. Pellentesque dictum fermentum felis interdum auctor. Integer ornare posuere purus, in varius arcu molestie ut. Donec vitae aliquam ligula. Phasellus nec ornare ipsum, vitae interdum nisi. Proin vel ipsum dapibus, ornare eros eget, accumsan lectus. Sed euismod lobortis massa a bibendum. Ut sit amet iaculis lorem.
© crédit image
zentha zorael
      alliée commerciale
   

   
P
hasellus hendrerit eget mi a feugiat. Morbi semper nisi ut bibendum elementum. Ut suscipit commodo arcu, gravida porttitor elit tincidunt a. Vestibulum pulvinar sodales erat. Maecenas faucibus risus ipsum, eu venenatis purus lacinia sed. Nulla consectetur, mauris nec tristique tristique, arcu erat tempor ante, vel ullamcorper magna mi tincidunt lorem. Quisque ante nunc, placerat lobortis venenatis sed, dignissim eget risus. Pellentesque dictum fermentum felis interdum auctor. Integer ornare posuere purus, in varius arcu molestie ut. Donec vitae aliquam ligula. Phasellus nec ornare ipsum, vitae interdum nisi. Proin vel ipsum dapibus, ornare eros eget, accumsan lectus. Sed euismod lobortis massa a bibendum. Ut sit amet iaculis lorem.


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Ven 28 Mar - 0:17

Approchez tendres agneaux... Mort de rire


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Lun 31 Mar - 21:50

Un lien

Revenir en haut Aller en bas

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Mar 1 Avr - 1:29

S\'Il te plaît

Bon, ça me dit bien tout ça, mais ce serait difficile vu que Syl n'est jamais allée à Sorhelm. Par contre, lorsqu'elle apprendra qu'Arwen aide son petit frère afin de libérer Jora, elle sera forcément en rogne contre l'Elfe, vu qu'elle veut déjà presque faire tuer Ehvan pour avoir trahi la familia. Elle aura beaucoup moins de mal, donc, à vouloir se débarrasser d'Arwen. Néanmoins, si Syl aide Jora à s'échapper une première fois et qu'elle décide d'écrire à son jeune frère pour lui faire part de ses plans afin qu'il vienne donner un coup de main avec Arwen, elle pourra collaborer un instant avec l'Elfe...


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Mar 1 Avr - 21:43

Bah je pense qu'Ehvan aurait parlé à Arwen de Sylarne, et vu les tensions. Je ne pense pas non plus qu'Arwen appréciera la Reine. Même si elle aide à sauver Jora, l'Elfe se méfiera toujours de Syl. Elle sera constamment sur ses gardes.

Après Arwen peut aller sur les terres de Syl pour avoir des infos pour aider Ehvan.

Revenir en haut Aller en bas

Sa Majesté des Elfes

avatar
Sa Majesté des Elfes
Afficher
ARRIVÉE : 02/04/2014
MURMURES : 635



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Ven 4 Avr - 11:06

& Bien chère consœur, je viens vous quémander l'officialisation de nos relations! Cordiales de prime abord, évidement, nous régnons toute deux sur une partie de ce bas monde, mais qui cachent des rancoeurs, effectivement, les deux femmes se toisent un peu comme si l'on regardait son reflet dans un miroir. Nelre aurait pu faire la connaissance de la fougueuse lionne lors de ses épousailles avec Ravncrone, et bien que très qu'antipathique envers le roi d'Ibenholt & son entourage ( sentiments évidement dissimulés avec diplomatie ) Nelre aurait pu ressentir de la pitié à son égard, de la pitié pour cette alliance forcée. Mais voyant que Syl relève plus de la vipère que de la couleuvre, la Reine des Elfes aurait pu voir en elle une force de plus pour ses projets ? S'entendant plutôt bien p-e les deux stratèges auraient échangé des bribes de leurs desseins respectifs ?  :3



Lay down your sweet and weary head. Night is falling, you have come to journey's end. Sleep now and dream of the ones who came before. They are calling from across the distant shore. Why do you weep? What are these tears upon your face? Soon you will see all of your fears will pass away. Safe in my arms you're only sleeping

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Ven 4 Avr - 19:08

Je t'envoie un MP concernant mes idées de plans, histoire qu'elles restent secrètes Mort de rire


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ronce à la Rapière

avatar
Ronce à la Rapière
Afficher
ARRIVÉE : 04/04/2014
MURMURES : 270



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Dim 6 Avr - 2:03

MY FAIR LADY
/me se prosterne aux pieds de sa Reine, et écrase du plat de la main l'immonde cafard qui allait attaquer Sylarne.
Je l'ai eu, milady, il ne vous importunera plus  :3 

Blague à part, j'avais deux questions :
- Sylarne considère Blaze comment ? Je suis partie du principe dans ma fiche que ça doit être une des rares femmes à ne pas la regarder de travers la première fois qu'elle l'a vue, et ça a sans doute conforté Blaze dans son job de protectrice de la reine consort. Mais résultat, je voulais m'assurer que j'étais dans le bon, et je voulais clarifier la situation.
- Blaze, qui suit Lady Clanfell comme son ombre, et la précède quand c'est tendu, sait-elle que Sylarne a le cœur qui fait BOUM BOUM BOUM pour Lorky ? En d'autres termes, Sylarne se confierait-elle à son ombre et/ou Blaze aurait-elle dû attendre Sylarne pendant qu'elle machinait avec Lorky ? /me doit lire la fiche de sa maîtresse, mais a le cerveau au point mort pour ce faire ce soir.


choosing sides.
She was flitting to one side to the next, serving which ever lord or lady she fancied, they thought. Yet, Blaze lacked the wits to be a liar, and she was loyal past the point of sense. She just didn't know anymore who to be loyal to.
color: #66CCCC         @ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Dim 6 Avr - 3:39

Attention, le cafard, c'était Jorkell. Mort de rire Mauvaise blague
Remarque, si tu me débarrasses de tous les parasites qui m'importunent, tu seras la garde du corps la plus efficace de tout Middholt.  :3 

Donc, donc, pour répondre à tes questions :

1) Je pense que tu as bien saisi mon personnage et tu as très bien fait en ce qui concerne ce que Sylarne peut penser de Blaze. Étant une femme qui a évolué dans un univers d'hommes, comme Blaze, Sylarne a naturellement développé une admiration pour toutes les femmes qui réussissent à faire leur chemin dans ce monde masculin. Sylarne n'est, certes pas, aussi bien formée que Blaze au niveau militaire (pour ne pas dire du tout), mais elle a su utiliser sa rhétorique comme glaive afin de progresser. De plus, Sylarne est habituée aux ragots de la cour et sait qu'elle évolue au sein d'un monde où les apparences sont primordiales (et surtout où les apparences sont trompeuses). Syl déteste, d'ailleurs, les mondanités, même si elle y excelle particulièrement et je l'imaginais bien considérer Blaze comme un phare dans tout cet océan de faux-semblants. Naturellement, comme Blaze ne joue pas contre elle et comme elle semble être de son côté, je crois que la reine aurait pu se confier un peu plus à Blaze qu'aux autres femmes de la cour (qu'elle considère comme des précieuses ridcules) ou, à tout de moins, voir en elle une certaine loyauté et une honnêteté qui la pousserait à avoir une relation plus amicale avec elle (même si elle garde toujours en tête que chaque amitié peut être achetée). Je la vois bien défendre Blaze devant les autres courtisans, leur lancer des flèches verbales et cinglantes si les courtisans osent médire sur la garde du corps de la reine. En outre, Sylarne est du genre à respecter ceux qui le méritent par leurs actes et leur intelligence, le physique n'importe pas, pour elle, lorsque vient le temps d'octroyer son respect. Seuls les actes comptent (comme le disait toujours papa Clanfell).

2) Pour Lorkhan, c'est une bonne question. Je ne crois pas que Syl l'aurait avoué comme ça sous forme de confidences à Blaze. Il est logique, en temps que garde du corps - et, oserais-je dire, ombre de la reine - que Blaze se soit doutée de quelque chose et qu'elle sache que la reine et son beau-fils ont une relation plus que cordiale. J'imagine même Sylarne avoir pu en parler à Blaze de façon détournée, à travers des sous-entendus ou des non dits. J'aimerais bien, d'ailleurs, qu'on puisse introduire tout ça en RP. Je crois qu'avec Blaze, je pourrais montrer une facette de Sylarne beaucoup plus humaine et j'imagine bien la reine justifier ses actes, expliquer ses motivations à Blaze, s'ouvrir sur le pourquoi du comment de toutes ces incartades morales, de tout ce qu'a fait la famille Clanfell. Blaze connaîtrait, de cette façon, plus de dimensions de Sylarne, mais elle comprendrait aussi ce qui pousse les gens à commettre des actes terribles, ce qui a poussé les Clanfell à le faire. J'aurais bien imaginé un dialogue entre les deux femmes où Sylarne pourrait confier à Blaze comment elle a vécu la Nuit des Larmes (parce qu'elle était à Ibenholt durant cette fameuse nuit) et l'implication de Synric durant cet événement, le départ d'Ehvan et sa vie en tant que fille unique des Clanfell. J'imagine qu'après tout ça, elle pourrait aussi se confier sur Lorkhan (toujours en tentant de masquer légèrement les faits parce qu'elle craint toujours qu'un jour ses amis l'abandonnent pour la trahir) et tenter d'en apprendre plus elle-même sur la vie de Blaze.

Dis-moi ce que tu en penses, my dear et on brodera un truc génial. What a Face


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ronce à la Rapière

avatar
Ronce à la Rapière
Afficher
ARRIVÉE : 04/04/2014
MURMURES : 270



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Dim 6 Avr - 12:32

Jorkell le cafard ? Oups, my bad, j'ai peut-être appuyé un peu trop fort alors.
On m'appelle Madame Propre :3

1) Je rebondis sur le manque de formation au niveau militaire : veux-tu que, dans un futur proche, Blaze envisage d'apprendre le maniement de l'épée à la reine consort ? Ne serait-ce que pour lui apprendre à se défendre un tant soit peu.
Que la relation soit plus humaine et plus amicale entre Sylarne & Blaze qu'en Sylarne et toutes les autres dindes de la cour me sied complètement. J'approuve et j'applaudis. Cela dit, si elle défend Blaze contre des moqueries à couvert, il se pourrait que Blaze le prenne mal. Certes, elle sera reconnaissante envers la Reine pour le soutien affiché officiellement, mais elle sera plutôt du genre à considérer qu'elle doit mener ses batailles elle-même, et que des ricanements sur son passage ne sont finalement que de la poussière sur le bas de sa cape. Mais quand même, elle pourra comprendre, et n'ira sans doute jamais reprendre la reine sur ce genre de "sauvetages" discrets.

2) Oh yes yes yes, tell me everything I need to know, ô my queen. Cette proposition de RP me plait à 1000%, j'en suis toute transportée de joie. Si en plus cela te permet de développer une facette plus humaine et moins hautaine, je serai ravie de t'aider à le faire. Et puis ça me laissera développer la psychologie de Blaze un peu plus, donc c'est tout bénef'.
Introduisons donc cela dans un RP : tu veux le créer, ou je m'en charge ?


choosing sides.
She was flitting to one side to the next, serving which ever lord or lady she fancied, they thought. Yet, Blaze lacked the wits to be a liar, and she was loyal past the point of sense. She just didn't know anymore who to be loyal to.
color: #66CCCC         @ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Lun 7 Avr - 2:17

1) Oui, je crois que ce serait bien. Certes, Sylarne n'est pas trop empotée non plus, vu que Synric l'a aidée un peu (genre à manier une rapière ou un poignard) à se défendre, mais elle est loin d'être une fine lame. Donc oui, je crois que ce serait bien que Blaze lui enseigne les rudiments de l'art militaire et quelques trucs (parce que bon, je crois que ça lui sera nécessaire dans l'avenir  :3). En même temps, ça rapprochera nos demoiselles. Je n'imaginais pas la Reine répliquer directement à un courtisan qu'il ne devait pas ridiculiser Blaze, mais je vois davantage Sylarne faire claquer sa langue vipérine au bon moment. Elle a la répartie facile et n'hésite que très rarement à s'en servir, mais je comprendrais que ça pourrait froisser Blaze. J'aimerais bien que la relation entre les deux femmes soit assez complice pour qu'elles puissent se parler à découvert un jour. Sylarne aimera particulièrement que Blaze ne soit pas une précieuse et elle aura beaucoup de respect, je l'imagine bien demander à Blaze de lui dire ce qu'elle pense sans filtre, vu qu'elle table beaucoup sur une relation honnête entre les deux femmes (chose qu'elle a très peu, en général). M'enfin, nous verrons lorsque ce sera le moment, j'imagine.

2) Oui, pour ce RP, je crois que ça ne pourrait qu'être bénéfique pour nos deux persos. Surtout que, pour le moment, les gens semblent croire que Sylarne est une reine malveillante et corrompue, alors que ce n'est pas tout à fait le cas (ouais, je me sens comme Marie-Antoinette là Razz). J'aimerais montrer les dimensions plus humaines de Sylarne, expliquer ses motivations qui, souvent, semblent froides et aseptiques, mais qui sont justifiées par des émotions, par un passé, par une histoire et une expérience de la vie (même si la reine dit qu'elle ne se laisse pas aller aux émotions, par orgueil). Il ne faut pas oublier que Sylarne a vécu la Nuit des Larmes (elle était à Ibenholt durant ce triste événement), elle a également connu la paranoïa d'Hulgard, les massacres, les purges elfiques, les trahisons (qui ont failli coûter aux Clanfell leur place dans la cour royale), elle est donc bien placée pour savoir que la seule grogne qu'entretiennent les gens à son égard est liée à son mariage avec l'Usurpateur et parce que bon, on considère toujours ceux qui sont au pouvoir comme les méchants. Je compte bien faire en sorte que Sylarne convainque Blaze que le Bien et le Mal sont loin d'être des étendards qu'on déroule au-dessus d'une tête ou d'une autre, mais que ce sont des notions abstraites qui ornent tantôt l'un tantôt l'autre, que ce sont des catégories bien mobiles et relatives, histoire de rendre l'allégeance de Blaze bien difficile à choisir XD. Si tu veux, je peux le créer. J'ai promis de répondre à Lorkhan et ensuite je m'attaque au nôtre, si ça te dit.  Amour 


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La jeune corneille

avatar
La jeune corneille
Afficher
ARRIVÉE : 19/04/2014
MURMURES : 42



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Dim 4 Mai - 2:44

Je te veux belle-maman !  Amour Je ne penses pas que belle-fille réagirait bien à une nouvelle maman vu sa relation avec la dernière. Sylarne s'est-elle mariée à Jorkell alors qu'il était encore à Ravenhole ? Sinon, notre relation date de peu. Je suppose que la reine régente voudrais probablement trouver un parti à la jeune Ravncrone qui pourrait agrandir l'emprise des Clanfell sur la couronne. Qu'en penses-tu ma jolie ? Yeux roses

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Dim 4 Mai - 23:27

Ma belle-fille chérie ! S\'Il te plaît
Je te veux moi aussi Arrogant

Donc, donc, ton idée est excellente, c'est une base vraiment géniale ! En fait, Sylarne s'est mariée à Jorkell récemment (il y a environ un mois et demi) et il est de notoriété publique que leur union en est une d'intérêt et non d'amour. Le mariage a eu lieu à Ibenholt, donc Sylarne n'est jamais allée à Ravenhole. Elles auraient pu se voir à l'occasion du mariage royal, puisque c'est là que Syl a rencontré Lorkhan et Lorsei. J'imagine que Lorella n'aimera pas Syl, tout comme Lorsei, c'est même plutôt logique. Razz
Syl, quant à elle, se fiche pas mal des états d'âme des filles Ravncrone, n'ayant d'yeux que pour Lorkhan.

Par contre, il est très plausible que Syl souhaite effectivement étendre l'influence des Clanfell sur les Ravncrone. Je la verrais bien essayer de convaincre Jorkell (ou plutôt Lorkhan) que Cevryn Cladfell ferait un bon parti pour Lorella, vu que c'est un banneret des Clanfell et qu'il doit certaines faveurs à Sylarne (qui lui permet de rester en vie Pété de rire). Après, faudrait voir comment réagit Lorella en présence de Sylarne. Connaissant la lionne, elle essaiera certainement d'amadouer Lorella, histoire d'avoir une emprise plus grande sur les enfants Ravncrone et les mettre de son côté. Tu en penses quoi ? S\'Il te plaît


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La jeune corneille

avatar
La jeune corneille
Afficher
ARRIVÉE : 19/04/2014
MURMURES : 42



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Mer 7 Mai - 13:42

Ohhh Yeux roses
Tu veux faire de moi une Sansa Stark ? T-T

Mais j'aime beaucoup ! En effet, je ne penses pas que Lorella aimerait trop madame la belle-maman (Surtout vu la situation qu'elle avait avec maman Crowgale) et c'est parfait que notre rencontre est eu lieu à ton mariage :3
Sinon, comment Lorella réagirait à la belle Sylarne? Elle s'en méfierait très certainement, mais peut-être que si Lorkhan y met de son influence, elle pourrait être plus docile Pété de rire Cependant, est-ce que Lorkhan serait prêt à démontrer autant de penchant vers Syl sans avoir crainte que cela puisse être suspect ? Je ne sais pas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Mer 7 Mai - 14:18

Te prendre en otage Sansa style ? Loin de moi cette idée. Angélique

Plus sérieusement, je ne crois pas que Lorkhan ait parlé de Sylarne et lui à Lorella, vu que Lorsei elle-même était maintenue dans l'ignorance. Je ne crois pas non plus qu'il souhaite que toute la famille Ravncrone soit au courant de ses galipettes avec la belle-mère, du coup, Sylarne irait le voir pour proposer Cevryn à l'insu de Lorella et de Jorkell. Après, je ne sais pas si Lorkhan suivrait les conseils de Sylarne (il est un peu têtu quand il veut Rolling Eyes), mais la lionne essaiera forcément de montrer à Lorkhan à quel point il serait profitable que sa jeune soeur épouse Cevryn. Bien entendu, que la proposition soit acceptée ou pas, je ne crois pas que Sylarne ira dire à Lorella que c'était son idée (histoire de pas passer pour l'affreuse marâtre) Pété de rire


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La jeune corneille

avatar
La jeune corneille
Afficher
ARRIVÉE : 19/04/2014
MURMURES : 42



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Lun 12 Mai - 2:56

Désolé pour le temps d'attente ! Tout ceci me va Yeux roses Je mets à jour ma fiche de liens très bientôt et j'espère que tu me réserveras un peu de ton temps précieux pour partager un RP avec moi quand cela sera propice Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine de Hvittjell

avatar
Reine de Hvittjell
Afficher
ARRIVÉE : 25/06/2014
MURMURES : 79



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    Mar 1 Juil - 14:15

Bonjour belle et retorse Sylarne Arrogant
Voilà bien deux femmes fort différentes et pourtant toutes deux flamboyantes à leur manière, écrivant leur propre histoire dans un monde d'hommes qui ne leur fait pas de cadeau... mais que pensent-elles l'une de l'autre ? J'aurais tendance à penser qu'Ethain a une opinion mitigée de Sylarne : elle la juge forte à sa façon, bien loin des jeunes écervelées de la cour, elle compatit au mode de vie imposé par sa naissance dans un royaume patriarcal, mais ressent en même temps quelque chose qui la rebute profondément chez elle, un côté louvoyant plutôt que droit, dans sa gestuelle, ses expressions, ses actes. Sans avoir de raison factuelle de se méfier d'elle, elle n'est pas encline à lui faire confiance. Mais elle la respecte, pour l'heure. Qu'en penses-tu ?


© History/Tonsofgifs.tumblr

Présentation || RP || Liens || PNJ (à venir)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Afficher



MessageSujet: Re: Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.    


Revenir en haut Aller en bas
 

Sylarne Clanfell — Sheep's maze, lion's craze.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion
» Entraînement de Nuage de Lion (PV Nuage de Lion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FROSTFALL :: Personnages :: Gestion des personnages :: Gestion des liens-