La nouvelle version de Frostfall est arrivée ! Rendez-vous dans ce sujet pour en savoir plus.
Avis aux nobles, n'oubliez pas de recenser votre maison ici, si ce n'est déjà fait.
N'oubliez pas de voter pour Frostfall sur les top-sites une fois toutes les deux heures ! Plus on a de votes, plus on a de membres.

Partagez | .
 

 Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 18:51



Irinwe



 

Jeux des apparences

Que la grâce des dieux t'accompagne, Irinwe, fille du Midi. Que leur clémence te préserve des complots et de la périlleuse valse des poignards, toi qui a déjà affronté cent hivers et s'en est sorti indemne. Que tu sois préceptrice et servante ou simple vagabond, sache que c'est d'un œil intrigué que te jaugent les rois et les reines de jadis, passant tes jours au fil d'une rapière qu'on appelle Jugement. Puissent les augures du mois de novembre t'apporter prospérité et bonne fortune et puisse tes congénères d’ Ibenholt t'apporter leur appui et leur soutien dans les intempéries. Souhaite que ton statut de noble t'empêche de glisser dans le gouffre de l'oubli et puisse ton cœur éperdu de célibat trouver libération dans les neiges des Terres du Nord. Bienvenue au Cimetière des dieux, bienvenue sur Middholt, bienvenue sur l'échiquier...

Jeux des ambitions

Moralité : Malgré le fait qu’Irinwe ait du sang austral dans les veines de par son père, elle a toujours été éduquée en faveur des hommes comme ce dernier le préconisait. Ayant vécu parmi eux, elle ne s’est jamais montrée condescendante à leur égard mais n’en reste pas moins attachée à sa liberté et ne supporte pas qu’on lui dicte ce qu’elle a à faire - que ce soit de la part d’un Homme ou d’un Elfe. Elle agit selon sa conscience sans faire cas de ce que les autres peuvent penser d’elle. Elle n’est pas cruelle mais de nature bienveillante, disposée à mettre ses talents à profit pour venir en aide aux infortunés. L’arrogance l’excède, au point de la pousser dans ses retranchements et d’en appeler à son sens de la révolte. Elle répugne néanmoins l’idée de faire couler le sang, malgré toute la colère suscitée par les récents évènements. Rancunière, elle a toujours eu cette impression que le pouvoir entre les mains de quiconque vient à en devenir une malédiction. A son sens, ça corrompt l’âme et force à l’oubli de la valeur d’une vie. Si l’Elfe au sang-mêlé s’est toujours nourrie de la culture de ses ancêtres et apprécie le verbiage, elle sait se montrer revêche lorsqu’on la contrarie. Elle n’a pas l’âme d’une solitaire et estime qu’un sourire chaleureux a son importance dans un monde où se livrent autant de batailles pernicieuses. Téméraire protectrice, elle ne pourrait supporter qu’il arrive quoi que ce soit aux êtres qui lui sont chers, et c’est assurément ce qui pourrait la pousser au pire.    

Allégeance : L’on peut dire qu’Irinwe se sent concernée par les intrigues politiques malgré elle. Même si ses racines australes ont toujours suscité sa curiosité, elle ne peut concevoir l’idée de traiter les Hommes comme leurs inférieurs. Elle préserve le libre-arbitre, que ce soit le sien ou celui des autres, et n’a guère le profil d’une conquérante - ce qui lui donne un avis mitigé sur la question de la reine de Sorhelm. Son père l’a élevé dans l’optique d’exécrer ces elfes dédaigneux qui l’ont poussé à l’exil car il refusait de se plier à leurs valeurs suant la supériorité.
Elle s’est toujours sentie proches des Elfes Nordiques, race d’appartenance de sa mère qui s’est chargée de l’éduquer comme ses pairs, mais la mort de ses parents lui a fait revoir son jugement au sujet du roi Kalanar. Car, n’est ce pas lui qui l’a forcé à la domesticité sans lui fournir la moindre explication ? Irinwe s’est doutée que ses parents étaient en affaire avec le monarque, alors le soupçon de leur exécution pure et simple s’est mis à lui gangréner l’esprit. Assurément qu’il l’aurait tué elle aussi si la mère de Jora ne s’était pas interposée en la désirant comme nourrice et préceptrice elfe pour sa fille à naître.
Naturellement, Irinwe s’est attachée à la princesse Jora et la légitimité de son trône lui semble être l’idée la plus clairvoyante. Son attachement y joue pour beaucoup, car jamais elle n’oubliera les faits orchestrés par son paternel lors de son coup d’état. Après tout, n’a-t-il pas fait exécuter Kalanar et tous les elfes du palais ? Si Jora n’avait pas été là, sûrement qu’Irinwe aurait trépassé - comme les autres. Le pouvoir, elle le maudit, car il défigure les âmes les plus pures et force à l’égoïsme. Mais même si elle redoute ce qui pourrait subvenir de la princesse une fois reine d’Ibenholt, elle lui est dévouée. Car elle l’a vu grandir et qu’elle la considère un peu comme sa fille, sa sœur, son amie.


Jeux du passé

Tout commence avec le refus d’un elfe austral, lui qui malgré l’éducation et la culture de son peuple, s’entête à être curieux. Les Hommes, les Elfes Nordiques - alors que ses pairs les regardent de haut et leur crachent au visage, lui, s’émeut de leurs mœurs, de leurs valeurs, et de leur spontanéité. De leur humanité tout simplement. Mais il est noble, alors il est déchu et exilé, car cela ne se fait pas, pour un elfe austral, d’avoir des vues sur les peuples inférieurs. C’est un blasphème.
Il se réfugie à Ibenholt, berceau des sangs mêlés, cité de l’équilibre. Elle est ouverte à tous et est régie par un elfe qui voit loin. Si les Hommes sont toujours motifs à sa curiosité, ils se sent très proches des Elfes Nordiques. Il se dit même qu’il aurait du naître comme eux. Il y rencontre celle qui devient sa moitié, une elfe de haute naissance qui sait l’hypnotiser par sa bienveillance et sa générosité. De cette union nait tout d’abord Kael, il y a deux cent ans de ça. Il est le grand frère tout d’abord protecteur, qui a tôt fait de prendre son indépendance. Irinwe voit le jour sous le ciel tumultueux d’Ibenholt, cent ans plus tard, lors d’une nuit froide de novembre. Si Kael tient bien plus de l’homme que de l’elfe, sa sœur se passionne davantage pour leur culture ancestrale. Le père qui n’en reste pas moins réticent à donner autant d’importance à ceux qui l’ont banni prend tout de même sur lui pour lui confier son savoir, car si il y a bien une chose qu’il admire encore chez ses pairs, c’est bien leur amour pour la science qui les font exceller dans bien des domaines. Elle se passionne pour l’art de la guérison, que ce soit par le biais des plantes ou une connaissance avisée de l’anatomie qui souffre lors des batailles. Elle est une élève modèle, suivant assidument les cours dispensés par son père qui joue au précepteur, ce qui est loin d’être le cas de son grand frère qui - a des lieues de l’instruction - préfère se débaucher dans les venelles obscures d’Ibenholt. Il exècre les titres et les responsabilités et devient hostile à l’égard de la cour. Le père tente tant bien que mal de le remettre sur le droit chemin mais rien n’y fait. Kael, échauffé par la situation, claque un beau jour la porte de leur demeure pour ne plus jamais y revenir.
Irinwe est troublée, ce qui ne semble pas être le cas de ses parents qui officient avec un détachement inébranlable. Ils disent que leur fils a fait le choix de vivre loin d’eux, et que ses épaules sont assez larges pour en supporter les conséquences. Même si elle comprend ce désir viscéral de liberté, elle regrette le dénouement brutal et impitoyable qu’a pris la situation.
Irinwe devient bien plus morose, mais ne se lasse pas de se plonger dans les livres poussiéreux de la maisonnée pour occuper son esprit. Ses parents ne cessent de fréquenter la cour du roi Kalanar et elle n’est pas dupe même si ils ne lui en ont jamais ouvertement parlé. Quelque chose se trame car ils s’absentent régulièrement et prétendent qu’ils ont des services à rendre au roi.

Bien quinze années après le début des murmures et des secrets, la garde royale se présente à leur porte et entreprend de trainer ses parents jusqu’au palais où ils recevront la sentence réservée aux traîtres de la couronne. Irinwe tombe des nues, aussi interloquée que les concernés eux-mêmes qui obtempèrent pour avoir une audience avec Kalanar. Vaines tentatives de dénouer un malentendu truffé de mensonges.
Le roi lui prend tout. La vie de ses parents, leur fief et leur maison à Ibenholt tout en prétendant que ses parents auraient conspiré contre lui - ce qui reste tout bonnement aberrant et impensable pour leur fille qui les connaissait mieux que personne. Déshonorée par les accusations portées à sa famille et dés à présent seule, l’elfe est contrainte de rejoindre le palais pour œuvrer en tant que domestique, bien qu’elle se rende vite compte qu’elle est méprisée comme le serait une esclave. Elle se révolte et essaie de retrouver un tant soit peu de liberté, elle qui a été une élève docile à qui on a inculqué les bonnes manières. Mais elle abhorre sa situation, l’orgueil elfique revenant au galop lorsqu’elle constate à quoi elle en est réduite. Autant dire que le roi manque de patience et Irinwe arrive à un point où elle accepterait volontiers de mettre sa tête sur le billot. Face à une esclave aussi récalcitrante, la sentence de Kalanar tombe comme un couperet sur la nuque gracile de cette dernière. Celle qui vient à la sauver de sa funeste destinée n’est autre que l’épouse d’Hulgard Ebonhand, suppliant ce dernier de faire épargner la vie de cette elfe qu’elle a pu croiser lors de ses quelques visites au palais. La dame est enceinte, et s’enquiert de la prendre à son service pour faire d’elle une préceptrice elfique auprès de leur enfant.

C’est avec toute sa gratitude qu’Irinwe se met au service de cette dernière et elle est profondément affectée de voir la femme qui lui a généreusement sauvé la vie mourir en couche quelques mois plus tard. Mais ça n’a pas d’importance, parce qu’elle s’est faite la promesse de s’occuper de sa fille comme elles l’avaient convenu. La belle Jora aux yeux cristallins, prunelles du paternel contrit. L’affection qu’elle lui porte est sans limite et l’une des nourrices qu’elle a été devient rapidement la préceptrice de l’enfant en matière de savoir elfique. Et l’enfant grandit pour devenir femme et ce qui aurait du être une célébration se change en tragédie. Car ce jour là, il se passe un terrible accident et Irinwe en est le témoin. L’elfe n’est pas sans savoir que Jora supporte difficilement l’étouffement du au comportement protecteur de son père. Elle ne vit que cloitrée dans la demeure familiale, comme un oiseau fait prisonnier de sa cage dorée. Rongée par une colère noire et inconsciente qui semble piquer la jeune femme sans crier gare, la gouvernante qui se trouve à ses côtés en fait les frais sous les yeux effrayés d’Irinwe qui se tient dans un coin de la pièce. Elle en reste interloquée et muette durant une poignée de secondes, assistant à la scène sans trouver la force de faire quoi que ce soit. Les yeux rivés vers le corps de sa compère dévorée par ces flammes invisibles qui lui lèchent le derme. L’évidence même qu’un pouvoir habite la jeune femme se présente à elle et Irinwe préfère feindre d’être trop choquée pour se rappeler ce qu’il s’est réellement passer. Et pourtant, le souvenir est là, ancré en elle, indélébile, et malgré cette tragédie, Irinwe est plus résolue que jamais à protéger cette enfant.
Dés ce moment, Hulgard Ebonhand se montre plus souple avec Jora, se doutant que ce moment inexplicable est étroitement lié avec le fait qu’il veuille la préserver du monde qui l’entoure. Irinwe la regarde fleurir et s’embellir de jour en jour, pensant avec une certaine mélancolie à la vitesse à laquelle celle qu’elle aurait pu considérer comme sa fille puisse finalement devenir sa sœur. Mais alors que les courtisans se pressent autour de la fille de la Main du Roi, espérant obtenir quelques faveurs, les intrigues politiques coupent court à l’euphorie générale. Ebonhand les expédie immédiatement à Ravenhole et son coup d’état est scandé dans tout le royaume. Ce n’est qu’à leur retour à Ibenholt qu’Irinwe réalise vraiment ce qu’il s’est passé. Les pavés de la cité sont encore maculés du sang des siens. Kalanar a été exécuté, ainsi que la plupart des elfes à son service. La colère gronde en elle sans qu’elle puisse retenir sa langue face au massacre perpétré impunément. Elle croise dés lors le regard du meurtrier et sait que s’en est fini d’elle.
Et pourtant, une fois de plus, quelqu’un est là pour lui sauver la mise. Jora, celle qu’elle a bercé en son sein et qui est devenue cette femme rayonnante et stupéfiante. Elle s’interpose entre elle et son père, le suppliant de la laisser vivre auprès d’elle. Un geste qui la sauve et la conforte, car l’affection qu’elle ressent pour la perle Ebonhand n’est pas vaine. Irinwe n’a plus qu’à ravaler sa bile et sa haine. Fermer les yeux sur ce génocide et s’accrocher à la seule qui compte à ses yeux à l’heure actuelle.

L’impardonnable ne tarde pas à entacher la relation du père et de la fille. L’elfe reste auprès d’elle, avec cette étrange carnation réconfortante qui n’appartient qu’à elle. Même si elle déteste Hulgard pour ce qu’il a fait, elle n’essaie guère d’influencer le jugement de Jora. Tout ce qui lui importe est sous ses yeux, et elle ne supporterait pas de voir la princesse accablée de turpitudes. Et pourtant, en son sein grandit une crainte viscérale car elle a la vive impression que le trône est encore contesté et que la princesse court un grand danger.

Avec l’état de santé alarmant d’Hulgard Ebonhand, l’angoisse est largement palpable dans l’enceinte du château. Jora est éplorée de voir la vie de son paternel ainsi menacée, surtout lorsque que l’ancien allié de son père, Jorkell, profite de sa faiblesse pour le provoquer en duel et ainsi gagner le trône d’Ibenholt. Tout s’effondre à nouveau. Alors que la princesse est traînée de force dans ses appartements, contrainte de dépérir entre les quatre murs de sa geôle, Irinwe parvient à s’enfuir de la citadelle. Désespérée et songeant à quelconque allié de la famille qui pourrait lui venir en aide, elle gagne la demeure de lord Snowhelm, l’un des plus fidèles bannerets d’Ebonhand. Ce dernier accepte de la prendre sous sa protection et en attendant de pouvoir enfin libérer la princesse du joug de l’oppresseur, elle officie en tant que domestique dans sa demeure.    



Jeux du réel

Pseudonyme/Prénom : Syl. Âge :  26 ans. Localisation :  Dans le sud. RP : 1000-1800 mots. Occupation: Infographiste. Le mot qui vous décrit le mieux: Passionnée. Comment avez-vous découvert Frostfall ?: Jora est venue me chuchoter à l’oreille. Commentaire/Suggestion ?: Beau forum avec un contenu épatant. J’ai hâte de jouer !

© Quantum Mechanics
 



Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ours cendré d'Ibenholt

avatar
Ours cendré d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 29/03/2014
MURMURES : 1013



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:12

Bienvenue jolie domestique de ma résidence … :3 


the beast inside
What a piece of work is a man. How noble in reason. How infinite in faculty. In form and moving how express and admirable. In apprehension how like a god. The beauty of the world. The paragon of animals. And yet, to me, what is this quintessence of dust ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:15

Merci mais attention à où tu laisses traîner tes mains hein !  Arrogant 

Jora, on arriveuuuuh !  Liberté ! 


Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesse héritière d'Askevale

avatar
Princesse héritière d'Askevale
Afficher
ARRIVÉE : 31/03/2014
MURMURES : 261



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:17

Bienvenue parmi nous ! J'ai commencé la lecture de ta fiche, je l'aime bien cette Irinwe ! Aaaah Yeah ! 


dark paradise.
Every time I close my eyes, it's like a dark paradise.No one compares to you. I'm scared that you won't be waiting on the other side.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ours cendré d'Ibenholt

avatar
Ours cendré d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 29/03/2014
MURMURES : 1013



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:22

Irinwe a écrit:
Merci mais attention à où tu laisses traîner tes mains hein !  Arrogant
Je suis un lord respectable allons. Suspect 


the beast inside
What a piece of work is a man. How noble in reason. How infinite in faculty. In form and moving how express and admirable. In apprehension how like a god. The beauty of the world. The paragon of animals. And yet, to me, what is this quintessence of dust ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:31

C'est que tu m'as mal habitué !  :3  * le fait passer pour un gros pervers *  
Merci beaucoup Lehvinia ! Au plaisir de te croiser  Équipe 


Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:36

Bienvenue officiellement ! (Ouais, semblerait que Skype ça compte pas Razz) Ce choix de vava', il est tellement... elfique ! S\'Il te plaît S\'évanouir
Sylarne approved et tout... XD

En tout cas, ton personnage est très prometteur (ouais, j'ai eu des indices, moi ! Mort de rire) et tu sais où nous trouver si tu as besoin de quoique ce soit ! Bonne chance pour la fin de ta fiche et j'ai hâte de te croiser en RP. En amour


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:39

Merci belle admin  Cookie Faut dire que tu m'as bien aidé ! Au plaisir de te croiser aussi en tout cas !
Et sinon, ma fiche est terminée ^^ Je vais le noter dans le titre !


Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Perle de Nacre

avatar
Perle de Nacre
Afficher
ARRIVÉE : 26/03/2014
MURMURES : 725



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 19:50

Hiiiiiiiiiiiii !  Amoureux  Danse de la joie  Bienvenue officiellement ici, je suis trop contente de te retrouver, encore une fois, mh  :3 
j'ai hâte que l'on se lance dans le jeu, j'adore ton personnage et pis, voilà, ça promet, comme d'hab  En amour



Ghost of a Rose
Her eyes believed in mysteries, She would lay amongst the leaves of amber. Her spirit wild, heart of a child, yet gentle still and quiet, he loved her... When she would say... "Promise me, when you see, a white rose you'll think of me."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 20:08

Je m'en occupe !  Superman 

Alors, tout d'abord, je tiens à te dire que ta fiche est sublime ! L'histoire d'Irinwe est très bien détaillée et tout est cohérent, je n'ai donc rien à redire. Tu as su nous concocter un personnage tout en nuances dont l'évolution m'intrigue déjà ! Ta plume est efficace, fluide et c'est tout en allégresse, j'aime beaucoup !

Un seul truc à changer (c'est si peu) : le groupe. Tous les Elfes sont des Fils du Midi (des enfants de Xyhmis), ils ne sont donc pas touchés par les trois autres Feux (Septentiron, Levant et Couchant) qui sont l'apanage des Hommes uniquement. Pourrais-tu modifier ce détail ?

Sinon, je te valide officiellement !  Yeah ! 
Bienvenue sur l'échiquier. Ah vraiment ?



Validé(e) !

Félicitations, très cher pion, et bienvenue sur l'échiquier de Frostfall. Gare à toi, parce qu'ici, la félonie est un plat qu'on sert à toutes les sauces...

N'oublie pas de recenser ton avatar et de rédiger ta fiche de lien dans la section gestion des personnages. Si tu souhaites avoir ton rang personnalisé, c'est ici que tu dois te rendre !

Sur ce, nous te souhaitons bon jeu sur Frostfall et espérons que la Fatalité te sera favorable !



it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 21:22

Ah autant pour moi ! J'avais mal compris ce détail ^^ Voilà pour le changement et merci beaucoup pour la rapidité de la validation et ton aide tout au long de ma fiche  Excité 


Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 21:38

Bienvenue

Revenir en haut Aller en bas

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   Mar 1 Avr - 22:09

Merci comparse elfique ^^


Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Afficher



MessageSujet: Re: Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Irinwe - servante de la princesse Jora [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» La fidèle servante
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FROSTFALL :: Personnages :: Présentations des personnages :: Présentations validées-