La nouvelle version de Frostfall est arrivée ! Rendez-vous dans ce sujet pour en savoir plus.
Avis aux nobles, n'oubliez pas de recenser votre maison ici, si ce n'est déjà fait.
N'oubliez pas de voter pour Frostfall sur les top-sites une fois toutes les deux heures ! Plus on a de votes, plus on a de membres.

Partagez | .
 

 Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Succube nantie d'Ibenholt

avatar
Succube nantie d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 682



MessageSujet: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 14:40



Zentha Zorael



 

Jeux des apparences

Que la grâce des dieux t'accompagne, Zentha Zorael, Fille du Midi. Que leur clémence te préserve des complots et de la périlleuse valse des poignards, toi qui a déjà affronté trente quatre hivers et s'en est sorti indemne. Que tu sois marchande ou simple vagabond, sache que c'est d'un œil intrigué que te jaugent les rois et les reines de jadis, passant tes jours au fil d'une rapière qu'on appelle Jugement. Puissent les augures du mois de juin t'apporter prospérité et bonne fortune et puisse tes congénères de Sade t'apporter leur appui et leur soutien dans les intempéries. Souhaite que ton statut de bourgeoise t'empêche de glisser dans le gouffre de l'oubli et puisse ton cœur éperdu de mariage libertin trouver libération dans les neiges des Terres du Nord. Bienvenue au Cimetière des dieux, bienvenue sur Middholt, bienvenue sur l'échiquier...

Jeux des ambitions

Moralité :
C'est assez subjectif, cette histoire de moralité. Peut-être serais-je, pour certains, une femme de peu de vertu, arriviste sans scrupules, alors que de là d'où je viens, je serais plutôt d'une normalité affligeante. Prête à tout ou presque pour arriver à mes fins, je ne suis guère regardante sur les méthodes qu'il faut utiliser pour se faire ou même sur les dégâts que cela peut provoquer. Manipulatrice pensent certains, je préfère toutefois le terme ''intrigante''.  
Éperdument amoureuse de la liberté, c'est pour celle-ci que j'ai appris à aimer l'argent. Car oui, la liberté a un coût et très élevé la plupart du temps, mais l'on peut tout acheter ou presque si l'on y met le prix et si l'on n'est pas trop regardant sur les méthodes, bien entendu. Provocatrice ou irrévérencieuse sont des mots que beaucoup utiliseraient pour me caractériser et sans doute auraient-ils raison mais la réalité est un peu plus complexe que cela. Comme beaucoup, mon passé a laissé des cicatrices aussi invisibles qu’indélébiles sur moi, mordant les chairs intérieures et égratignant mon esprit. J'ai été élevée dans l'idée qu'une femme n'était bonne qu'à deux choses : écarter les cuisses et être esclave de sa propre vie. Trouvant les perspectives quelque peu limitées pour mes ambitions de gamine rêveuse, j'ai pris quelques années pour me forger un caractère dur, indomptable, et surtout impitoyable. Je n'ai nullement peur d'user de méthodes radicales pour solutionner les problèmes que je rencontre et je suis tout à fait capable d'écraser ceux qui me gênent en les regardant agoniser jusqu'à leur dernier souffle. Mieux encore, j'y prends un certain plaisir et le fait avec le sourire. C'est important le sourire dans ce monde où tout n'est qu'un jeu de dupes. Au fond, nous sommes tous semblables, si l'on nous retire nos apparats, nous ne sommes que des tas de chair et d'os mais beaucoup semblent l'avoir oublié. J'aime donc le leur rappeler, m'amusant à les provoquer, les mettre mal à l'aise et me comportant à l'exact opposé de ce qu'ils attendent de moi.  Rien n'est plus plaisant de savoir que l'on me trouve dérangeante, c'est aussi ça la liberté, être si complexe et imprévisible que l'on ne puisse pas vous ranger dans une catégorie. Bourgeoise sans le vouloir, mariée mais libre, femme mais femme d'affaires, mon talent à séduire n'a d'égal que ma capacité à entretenir le paradoxe qui est mien.

Allégeance :
La balance penche du côté des pièces pour moi. Un usurpateur en vaut bien un autre, peut m'importe son faciès ou son nom. Et puis, pourquoi ne seraient-ils pas tous des usurpateurs au fond ? Ne voyant que mes propres intérêts je suis prête à prêter allégeance à qui saura s'attirer mes faveurs et me proposer un échange d'intérêts, ou un partenariat lucratif. Leurs querelles ne me concernent absolument pas et si je m'y intéresse -de loin toutefois, ce n'est que pour mieux envisager les éventuels impacts sur mon propre commerce. Ils pourraient tous s'entre-tuer que cela ne me ferait ni chaud ni froid... Tant que je ne suis pas présente sur le champ de bataille, peu m'importe celui qui reste debout au milieu des cadavres.
Néanmoins, Jorkell étant assis sur le trône -pour l'instant, et en attendant qu'un autre prenne sa place- vive Jorkell.
 


Jeux du passé



Il y a des gens qui naissent bien, et il y a les autres. L'on pourrait dire à s'y méprendre que je fais partie de ceux là, mais je ne vois pas les choses de cette manière. Tout au long de ma vie, j'ai croisé les bonnes personnes, et ils m'ont aidée à faire les bons choix. Ainsi, même si je n'ai pas eu la famille idéale, je n'ai jamais été très malheureuse, ou si peu de temps...

C'est l'année de mon dixième anniversaire que j'ai appris la vérité sur ma mère. Mon père, qui m'avait élevée en me répétant qu'une femme n'était bonne qu'à peu de choses, m'avait encore cogné dessus parce que je n'avais pas été capable de rester parfaitement immobile le temps qu'il finisse de coucher les traits de mon visage sur sa toile et, dans l'emportement, il m'avait lâché que je n'étais bonne qu'à finir à l'Amarante, comme ma mère.
Tous ceux qui vivaient à Sade connaissaient bien l'Amarante, et il ne m'avait pas fallut attendre trop longtemps avant de me décider à y aller. Je savais bien que mon père ne répondrait jamais aux questions que je me posais et puis, j'avais trop peur de m'en reprendre une pour avoir osé ouvrir la bouche sur le sujet tabou de la maison, mais je me disais qu'il devait bien y avoir dans ce bordel, quelqu'un qui pourrait me parler de ma mère. J'avais donc rencontré la pourvoyeuse du lieu, fille du Midi et maquerelle depuis la création de l'établissement, elle avait bien connu ma mère. Jamais je n'aurais pu découvrir son âge tant elle jouissait d'une beauté irréelle. Nous avions pris place sur des coussins confortables, et elle m'avait fait porter une boisson délicieuse à base de plantes que je ne connaissais pas. Comme si ma visite n'avait rien d'anormal, qu'elle faisait ce genre de choses tous les jours. « Ta mère était l'une des plus belles putains qu'il m'ait été donné de connaître. Les hommes se déchiraient  pour obtenir ses faveurs et beaucoup étaient prêts à payer un supplément pour l'avoir elle et pas une autre. Ton père n'est jamais venu que pour elle, je crois même qu'il devait l'aimer, quelque part au fond de lui, elle était sa plus belle source d'inspiration, et … Tu lui ressembles beaucoup. Je suppose que tu es sa nouvelle muse ? Quoi qu'il en soit, ta mère a été très amoureuse de lui, au point qu'elle renonce à vendre ses courbes aux autres hommes mais lui, il n'a jamais été du genre à prendre femme pour plus longtemps qu'une nuit. C'est un homme très sombre et torturé, mais au vu de ta lèvre abîmée je me doute que tu l'as déjà remarqué. Il a refusé de croire que l'enfant qu'elle portait était le sien et c'est cela qui a tué ta mère, le chagrin. Elle t'a élevée les trois premières années de ta vie, avant de tomber bien malade et à sa mort, c'est moi qui t'ai amenée chez ton père. Tu aurais toutes les raisons de m'en vouloir de t'avoir condamnée à vivre avec un bourreau tel que lui mais, c'était la seule chose à faire. La vie n'est qu'un long apprentissage et plus l'apprentissage est dur, mieux on apprend. J'aurais pu te garder, t'élever ici et faire de toi une bonne catin mais, tu n'aurais jamais eu l'occasion de te forger un caractère solide et un esprit libre. Je ne pouvais pas faire cela à une enfant. Un jour viendra où tu comprendras que c'est une chance que je t'ai offerte, et alors, tu agiras en conséquence. »

Cinq ans plus tard, je me rappelais toujours de cette conversation. Ainsi, lorsque mon père voulut que je ramène moi-même de quoi me nourrir, j'ai refusé de faire la putain. Pour ne pas ressembler à ma mère, et surtout ne pas finir comme elle. J'ai alors posé pour d'autres artistes que mon père, et je dansais certains soirs dans les bordels. Cela me permettait de lui obéir sans toutefois me laisser complètement asservir. L'esprit libre, provocateur aussi, un peu.

Un soir où je dansais à l'Amarante, j'ai rencontré Dokan Darkmean, héritier de l'une des plus grosses fortunes de Sade. Je ne le savais pas encore, mais cet homme allait jouer un rôle des plus importants dans le reste de ma vie. Ce n'était pas la première fois qu'il venait, on pouvait même dire que c'était un habitué, mais jamais il ne m'avait approchée. Il s'était toujours contenté de me regarder, comme si j'étais la première femme qu'il voyait et je ne savais pas si je devais trouver cela flatteur ou perturbant. Toujours est-il qu'un soir, après ma démonstration, il est venu à ma rencontre. Il était jeune, plus âgé que moi d'une bonne dizaine d'années sans aucun doute, mais jeune. Et beau. Enfin, si l'on en jugeait par les oeillades que lui jetaient les femmes aux alentours. Moi, je n'en avais rien à faire et c'était sans doute cela qui le fascinait, la première à ne pas se pavaner à ses pieds, la bouche en cœur et la poitrine offerte.
Il m'a courtisée pendant de long mois, acceptant volontiers de se faire éconduire à chacune de ses demandes en mariage. C'était presque devenu un jeu entre nous. Toutefois, je devais bien avouer que sa compagnie m'était plaisante. Il m'apprenait toutes sortes de choses sur la faune et la flore de la jungle qui nous entourait, sur le commerce, sur la vie en général et avant que je ne m'en rende compte, il était devenu mon meilleur ami.
Lors de l'une de ses énièmes demandes en mariage -  auxquelles je répondais toujours par la négative, il me demanda de lui expliquer pourquoi je m'obstinais à refuser. La réponse était pourtant  si évidente. J'étais déjà esclave de ce père violent , me marier n'était finalement que troquer une cage contre une autre. Si sur le moment il n'avait rien répondu, il n'en avait pas moins entendu. Le soir même, je recevais dans une petite boite, une fiole remplie d'un liquide tout à fait transparent avec pour seule explication un mot qui disait « liberté ». J'ai hésité longuement avant de savoir ce que j'allais en faire et puis, j'ai finalement regardé ce père -qui n'en était pas vraiment un- manquer d'air et suffoquer, jusqu'à rendre l'âme avec une expression de terreur de sur le visage. Il avait compris en sentant ses voies respiratoires se paralyser que le vin que je lui avais servi serait le dernier et que c'était à moi qu'il devait son aller simple vers la Mort. J'étais soulagée, enfin.

Mais c'est à partir de là que j'ai réalisé à quel point la liberté pouvait se payer cher. Mon père n'était pas riche, je n'avais pas d'autre famille, et maintenant qu'il était mort, je n'avais que deux choix ou presque : me marier, ou rejoindre un bordel. Dokan n'était qu'un manipulateur, il savait où tout cela me mènerait !
« Tu penses que je suis un manipulateur, je préfère le terme ''intrigant''. Je t'ai laissé choisir ce que tu voulais faire de la fiole. Bien sûr, je savais que si tu la donnais à ton père, tu accéderais plus aisément à ma demande en mariage mais, tu pouvais aussi très bien la boire toi-même. La Mort peut aussi être une forme de liberté après tout. Je ne t'ai pas forcée à agir comme tu l'as fait. Tu es trop spontanée Zentha, tu agis bien souvent sans réfléchir très loin et j'aime ça mais, cela ne peut que te desservir mon amour. Epouse-moi et je t'apprendrai tout ce que tu voudras, les hommes, les affaires, la vie, tout ! Ne vois pas ça comme une entrave, bien au contraire, je t'offrirai la liberté que tu désires tant. Je t'apprendrai à te servir de ta tête comme une femme telle que toi se doit de le faire, je t'offrirai l'argent dont tu as besoin, la liberté à un prix Zentha, tu l'as compris... Laisses-moi faire ton apprentissage Zentha, je t'en prie. Epouse-moi... » Cette fois, j'avais répondu oui. Mais je n'avais pas manqué d'ajouter que s'il m'avait menti, je l'empoisonnerais à son tour.

Les années ont passé et il n'avait pas menti. Il m'avait appris beaucoup de choses, sur le sexe, la politique, la manipulation, les poisons, le commerce et en particulier sur la soie que sa famille exportait au delà de Sade. Tout ce à quoi je pouvais m'intéresser, il concédait à me l'apprendre et même ce que ne pouvais imaginer, il me l'apprenait. Il y a néanmoins une chose que j'étais tout bonnement incapable d'intégrer, la bienséance indispensable chez la bourgeoisie. Sa famille avait beau m'adorer, ils redoutaient tous terriblement ma présence aux soirées qu'ils organisaient comme s'ils s'attendaient à ce que l'une de mes paroles déplacées leur vaille un assassinat en règle.

Pour notre troisième anniversaire de mariage, Dokan avait décidé de passer à la vitesse supérieure concernant mon apprentissage sexuel en organisant notre première soirée libertine. J'étais plus libre depuis que j'étais mariée qu'auparavant et tout ça, je ne le devais qu'à mon mari. Assez paradoxal tout de même. « Priver quiconque des orgasmes que tu peux procurer serait un véritable châtiment, mon amour. Tant que tu me reviens par la suite bien entendu...» qu'il disait. Sa folie me fascinait. Je pouvais offrir mon corps à qui bon me semblait, du moment que je n'aimais personne d'autre que lui. Oui mais le voilà le problème, je l'aimais oui, mais par habitude. C'était un ami, mon meilleur ami, un homme fascinant que je pouvais regarder parler pendant des heures mais, je n'étais pas vraiment amoureuse de lui. D'un commun accord, nous avions décidé de ne pas faire d'enfants. Moi parce que je ne voulais pas me sentir enchaînée, lui, parce qu'il ne voulait pas que j'aime mes enfants plus que lui... Et il savait que rien n'est plus fort que l'amour maternel. Mais nous avions trouvé notre équilibre en fin de compte.
A la mort de son père, Dokan prit la suite du commerce d'étoffes. Rompant avec la manière de faire de son paternel, il avait réussit en quelques années à peine à élargir son commerce déjà bien florissant. Il savait qu'il n'y avait pas meilleur négociateur que lui mais en aucun cas il ne souhaitait quitter l'île où il avait toujours vécu alors, il faisait sans cesse des aller-retours entre Middholt et Sade pour vendre ses tissus jusqu'au jour où il envisagea les choses d'une autre manière. J'avais tellement voulu apprendre les rouages du commerce, que j'étais peut-être la solution... Je pouvais aller m'installer à Ibenholt et m'occuper de nos affaires là bas.

A mon arrivée sur Middholt, deux ans plus tôt, j'avais pour ambition de faire partie des Oligarques. Dokan m'avait pourtant mise en garde, j'étais une femme, et en plus, j'étais une étrangère, c'était peine perdue. Mais j'étais têtue, et il fallait que j'essaie. Rejetée comme une malpropre, j'avais ravalé ma fierté bafouée et j'avais eu envie de leur faire payer leur affront. L'argent offrait la liberté, mais offrait également bien d'autres choses. J'avais eu tout le temps pour l'apprendre ces dernières années. Je n'aimais pas que l'on me résiste, et les Oligarques allaient bientôt le découvrir. En à peine quelques mois, j'avais réussi à racheter deux des plus gros commerces de tissus d'Ibenholt et je ne comptais pas m'arrêter là.
Mon mari continuait de faire des aller-retours, moins fréquents toutefois, entre notre nouvelle maison à Ibenholt et celle de Sade, m'apportant les marchandises que je négociais au prix fort. A chacune de ses visites, nous en profitions pour organiser des banquets ou des soirées libertines et notre réputation s'est assez vite propagée dans la Capitale. Toutefois, le contexte politique m'a parfois inquiétée... J'ai vécu la rébellion d'Ibenholt, la bataille d'Askevale et j'ai vu Jorkell s'emparer du trône. Mais finalement, je me contrefous qu'il soit légitime ou non, je ne vois que l'impact que cela peut avoir sur mon commerce et les avantages que je peux en tirer. D'autant que, en deux ans, à force de ruse et d'intelligence, j'ai fini par détenir la plupart des commerces de tissus de Middholt et je suis devenue une cible à abattre pour les Mercantes qui ne voient pas tout cela d'un très bon œil alors, si celui que l'on dit usurpateur a besoin de soutien, je veux bien lui offrir le mien en échange d'une protection.


 


Jeux du réel

Pseudonyme/Prénom : vous pouvez m'appeler Zentha ou Zen'. Âge : disons que j'ai survécu moi aussi à quelques hivers. Localisation : ça dépend des moments. RP : je ne compte pas les lignes, mais cela varie entre 600 et 1400 mots. Parfois, plus, mais cela dépend des circonstances. Occupation: en pleine cotisation pour ma future et hypothétique retraite que je n'aurais jamais. Le mot qui vous décrit le mieux: paradoxe. Comment avez-vous découvert Frostfall ?: grâce à mon index, c'est lui qui a cliqué tout seul sur le lien. Commentaire/Suggestion ?: plus je tourne dans le coin et découvre des choses, et plus je crois que je suis amoureuse de ce forum et des smileys Bisous 

© Quantum Mechanics
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cerbère des Bas-Fonds

avatar
Cerbère des Bas-Fonds
Afficher
ARRIVÉE : 16/04/2014
MURMURES : 642



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 14:49

C'est mon index à moi, qui va bientôt trouver seul le chemin … Arrogant
J'aime ton titre, je l'aime violemment. Mort de rire Monsieur ton mari a de quoi être fier, et, en attendant de pouvoir approfondir notre partenariat, je te souhaite la bienvenue, beauté féline. :3 


you won't be leaving here unharmed
This life, which had been the tomb of his virtue and of his honour, is but a walking shadow; a poor player, that struts and frets his hour upon the stage, and then is heard no more: it is a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Roi d'Ibenholt, de Ravenhole & Askevale

avatar
Roi d'Ibenholt, de Ravenhole & Askevale
Afficher
ARRIVÉE : 31/03/2014
MURMURES : 182



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 14:51

Bienvenue officiellement sur le forum ! S\'Il te plaît


le vol du corbeau annonce le charnier et sous ses ailes sombres se déploie l'ambition.

un homme responsable de ses actes est un homme de qui on peut tout craindre. Your mother's dead. Before long I'll be dead, and you and your brother and your sister and all of her children, all of us dead, all of us rotting underground. It's the family name that lives on. It's all that lives on. Not your personal glory, not your honor... but family. You understand ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pompei-rpg.forumactif.com

Langue d'Argent

avatar
Langue d'Argent
Afficher
ARRIVÉE : 13/04/2014
MURMURES : 144



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 14:56

Mes voeux de bienvenue les plus sincères Milady, peut-être nos chemins se croiseront-ils, je vois que nous partageons certaines moeurs  :3 Bonne rédaction!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Succube nantie d'Ibenholt

avatar
Succube nantie d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 682



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 15:03

Dante Firebeard a écrit:
C'est mon index à moi, qui va bientôt trouver seul le chemin … Arrogant
J'aime ton titre, je l'aime violemment. :mdr:Monsieur ton mari a de quoi être fier, et, en attendant de pouvoir approfondir notre partenariat, je te souhaite la bienvenue, beauté féline. :3 

Oh, des insinuations douteuses, déjà ?  J'aime Pervers 
Et oh god ce regard dans ta sign', tu le fais exprès hein ?
Bref, en attendant d'approfondir ce partenariat donc, merci beaucoup Trop mignon ! 

Jorkell > merci beaucoup  S\'Il te plaît

Avétis > Merci, et si nous partageons certaines moeurs alors sois certain que nous nous croiserons, oui S\'Il te plaît

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Skaald

avatar
Guerrière Skaald
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 519



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 15:12

Bienvenue par ici jolie créature ! Bon courage pour ta fiche  :3 


you can run on for a long time
When the Skaalds come after you, they never stop. They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Sigrid, like the wolf, has learned to hunt from birth. It’s part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now, she hunts us. Now, we are the prey. CODE COULEUR : #605289


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesse héritière d'Askevale

avatar
Princesse héritière d'Askevale
Afficher
ARRIVÉE : 31/03/2014
MURMURES : 261



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 15:15

Je tiens à poster un petit message dans ta fiche ! Ouais, ouais...
Eum... *s'éclaircit la voix à plusieurs reprises, en prenant son temps* BIENVENUE sur Frostfall !


dark paradise.
Every time I close my eyes, it's like a dark paradise.No one compares to you. I'm scared that you won't be waiting on the other side.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lotus noir de l'Orkenenmyr

avatar
Lotus noir de l'Orkenenmyr
Afficher
ARRIVÉE : 09/04/2014
MURMURES : 536



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 16:01

Bienvenue, ce choix d'avatar est vraiment classe et parfait pour une marchande exotique je dois dire *O*
J'ai hâte d'en voir plus Fou



crédit : code par quantum mechanics || gif par permanentmochakisses || #336633
“Lend me your hand and we'll conquer them all ; but lend me your heart and I'll just let you fall. Lend me your eyes, I can change what you see ; but your soul you must keep totally free.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 19:12

Cet avatar exquis S\'évanouir 
Bienvenue sur le forum Coeur

Revenir en haut Aller en bas

Cerbère des Bas-Fonds

avatar
Cerbère des Bas-Fonds
Afficher
ARRIVÉE : 16/04/2014
MURMURES : 642



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 20:42

Zentha Zorael a écrit:
Et oh god ce regard dans ta sign', tu le fais exprès hein ?

Indeed my dear, il faut bien que je me démarque de tes innombrables autres amants. :3 Celui-ci dit : viens, allons blasphémer votre lit conjugal. Pervers 

* stop le flood, je sais Arrow *


you won't be leaving here unharmed
This life, which had been the tomb of his virtue and of his honour, is but a walking shadow; a poor player, that struts and frets his hour upon the stage, and then is heard no more: it is a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Perle de Nacre

avatar
Perle de Nacre
Afficher
ARRIVÉE : 26/03/2014
MURMURES : 725



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 21:17

Voilà donc la fameuse  Arrogant  Comment résister ?  S\'évanouir 

Officiellement bienvenu, hâte de lire vos aventures avec Dante !  Fou 



Ghost of a Rose
Her eyes believed in mysteries, She would lay amongst the leaves of amber. Her spirit wild, heart of a child, yet gentle still and quiet, he loved her... When she would say... "Promise me, when you see, a white rose you'll think of me."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 21:32

Ah toi nounours, je préférais ton autre compte Bouder
La compétition se fait féroce, mais je te souhaite la bienvenue et je te jure de t'apporter
fortune si tu me laisses réchauffer ta couette Pervers

Bonne chance pour ta fiche et au plaisir de croiser ta plume ^^

Revenir en haut Aller en bas

Prince aux Fers

avatar
Prince aux Fers
Afficher
ARRIVÉE : 06/02/2014
MURMURES : 1205



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 19 Avr - 21:56

Comme les autres, je trouve le choix d'avatar parfait pour ce type de personnage, du moins pour ce qu'on en sait ! Razz

J'ai d'autant plus hâte de voir ce que tu vas nous faire du coup, surtout qu'on manque de bourgeois(e) :héhé:Bienvenue du coup, et n'hésite pas à venir vers nous si tu as besoin de quelque chose !

Câlin


-
Lorkhan Ravncrone,
hand of the king and heir to the throne
« Anger is running through my vains, so fucked it's driving me insane. No health, no hope, nothing but pain. 30 years to go you said i should be the best, you said i have to prove myself, you said we're a family. 30 years ago. Stuck in the holy money game, gave me a number for a name, stole my life and kept the change. Hey man there's a riot goin'on ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Succube nantie d'Ibenholt

avatar
Succube nantie d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 682



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Dim 20 Avr - 1:41

Sigrid > Merci ! J'aime beaucoup la dame sur ton avatar  Pervers 
Lehvinia > Oh toua  Câlin forcé 
Lorsei > Merci ! Patience, patience, je complète au fur et à mesure à ma vitesse d'escargot xD
Emphyria > Merci please et idem que pour Sigrid, j'adore la dame sur ton vava ! S\'Il te plaît
Dante > Allons, nous avons tout le temps de blasphémer  Viol  (et ceci-dit, tu te démarques toujours, tu le sais bien voyons  Siffle )
Jora >  Baver  Baver  Baver Ahem. Pardon. Merci bien, j'ai hâte de te lire moi aussi  Coeur 
Willem > Je crois que certains de mes amants sont destinés à se faire sauvagement assassiner... Tu veux toujours réchauffer ma couette ? (a) Mais en attendant, merci ! S\'Il te plaît
Lorkhan > Merci beaucoup ! Et promis, je viendrai t'embêter si j'ai besoin  Câlin 3 

(J'espère n'avoir oublié personne xD j'adoooore ce genre d'accueil  Coeur )


Je saurai te tailler un manteau, de façon barbare, roide et lourd, et doublé de soupçon, qui, comme une guérite, enfermera tes charmes; non de perles brodé, mais de toutes mes larmes. Ta robe, ce sera mon désir, frémissant, onduleux, mon désir qui monte et qui descend, aux pointes se balance, aux vallons se repose, et revêt d'un baiser tout ton corps blanc et rose. #6B854B
kiss me hard before you go

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Succube nantie d'Ibenholt

avatar
Succube nantie d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 682



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 26 Avr - 21:38

Je me permets le double post pour signaler qu'à priori et sauf avis contraire de votre part, j'ai fini ma fiche  Stp 


Je saurai te tailler un manteau, de façon barbare, roide et lourd, et doublé de soupçon, qui, comme une guérite, enfermera tes charmes; non de perles brodé, mais de toutes mes larmes. Ta robe, ce sera mon désir, frémissant, onduleux, mon désir qui monte et qui descend, aux pointes se balance, aux vallons se repose, et revêt d'un baiser tout ton corps blanc et rose. #6B854B
kiss me hard before you go

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 26 Avr - 23:22

Ohlala Zentha ! Quelle femme fatale, j'adore ! S\'Il te plaît

Ta fiche est très bien écrite et on saisit très bien le caractère du personnage ! Je suis contente que tu aies opté pour l'option de mettre des bâtons dans les roues des Mercantes, c'est toujours amusant (et ça mettra du piquant dans leur vie, hein, Crendal ? Razz). Du coup, je ne trouve absolument rien à redire, tout est parfait ! J'ai très hâte de voir Zen en action. S\'Il te plaît

Ah ! et puisse tes charmes, ta ruse et tes deniers t'éviter de te retrouver dans une venelle ou un bordel, un surin logé entre tes magnifiques épaules. :3



Validé(e) !

Félicitations, très cher pion, et bienvenue sur l'échiquier de Frostfall. Gare à toi, parce qu'ici, la félonie est un plat qu'on sert à toutes les sauces...

N'oublie pas de recenser ton avatar et de rédiger ta fiche de lien dans la section gestion des personnages. Si tu souhaites avoir ton rang personnalisé, c'est ici que tu dois te rendre !

Sur ce, nous te souhaitons bon jeu sur Frostfall et espérons que la Fatalité te sera favorable !



it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Succube nantie d'Ibenholt

avatar
Succube nantie d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 682



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 26 Avr - 23:27

Oh merci beaucoup  S\'Il te plaît Contente que ça te plaise  S\'Il te plaît 


Je saurai te tailler un manteau, de façon barbare, roide et lourd, et doublé de soupçon, qui, comme une guérite, enfermera tes charmes; non de perles brodé, mais de toutes mes larmes. Ta robe, ce sera mon désir, frémissant, onduleux, mon désir qui monte et qui descend, aux pointes se balance, aux vallons se repose, et revêt d'un baiser tout ton corps blanc et rose. #6B854B
kiss me hard before you go

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 26 Avr - 23:31

Bienvenue Smile

Revenir en haut Aller en bas

Succube nantie d'Ibenholt

avatar
Succube nantie d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 682



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    Sam 26 Avr - 23:49

Merci  Smile 


Je saurai te tailler un manteau, de façon barbare, roide et lourd, et doublé de soupçon, qui, comme une guérite, enfermera tes charmes; non de perles brodé, mais de toutes mes larmes. Ta robe, ce sera mon désir, frémissant, onduleux, mon désir qui monte et qui descend, aux pointes se balance, aux vallons se repose, et revêt d'un baiser tout ton corps blanc et rose. #6B854B
kiss me hard before you go

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Afficher



MessageSujet: Re: Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.    


Revenir en haut Aller en bas
 

Zentha Zorael | La fortune vient en dormant, mais pas en dormant seule.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Hannah Wilson ☼ "Viens on s'aime (mais genre toute la vie)"
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Aristide : « Sélection mais pas d’élections ! »
» Haitiinfos: Il n'est pas neutre mais il essaye d'être objectif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FROSTFALL :: Personnages :: Présentations des personnages :: Présentations validées-