La nouvelle version de Frostfall est arrivée ! Rendez-vous dans ce sujet pour en savoir plus.
Avis aux nobles, n'oubliez pas de recenser votre maison ici, si ce n'est déjà fait.
N'oubliez pas de voter pour Frostfall sur les top-sites une fois toutes les deux heures ! Plus on a de votes, plus on a de membres.

Partagez | .
 

 [event] PLEASURE BE MINE ~ lorkinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gardienne des Secrets

avatar
Gardienne des Secrets
Afficher
ARRIVÉE : 24/04/2014
MURMURES : 92



MessageSujet: [event] PLEASURE BE MINE ~ lorkinn   Jeu 24 Avr - 22:13

Fiche © Quantum Mechanics
lorkhan & cinnead
    (la mascarade) pleasure be mine
   
J
ournée de festivité pour les habitants de la grande Capitale. Mais pour la Gardienne des Secrets, ce n'était qu'un jour comme les autres, parsemé de clients et de quelques heures de repos, car quoi de mieux qu'une grande mascarade pour faire des affaires. Plutôt que d'aller déambuler dans les rues et assister au spectacle dont elle n'aurait pu apprécier l'attraction, l'aveugle avait été escortée dans des appartements voisins du Quartier des Potences. Une servante dirigea Cinn, vêtue d'un grand voile blanc sur ses épaules, vers une immense pièce meublée dont les murs étaient couverts de livres. Une grande fenêtre couvrait le mur du sud et avait été ouverte, laissant entrer l'air chaud du midi.


   
U
ne fois seule dans la salle, elle alla maladroitement vers la fenêtre où elle pouvait entendre les acclamations d'une foule en ivresse face aux grandioses performances des saltimbanques et des cracheurs de feu. Tendant l'oreille, l'air était ampli de milles sons. Elle entendait des rires gras, étouffés, aigus ou encore les cris amusés des enfants dans les rues, jouant à la princesse et au soldat. Parfois, elle percevait le son particulier d'un cracheur de feu qui laisse échapper les flammes de sa bouche remplie d'un liquide inflammable. La Ville était à la fête, tout autour d'elle le lui prouvait, même sans l'usage de ses yeux.


   
L
aissant vagabonder son imagination des les recoins les plus fous de ses rêves, elle sourait légèrement face à toutes ses activités qui rugissaient autour d'elle. Car même si les festivités avaient lieu à quelques rues du Quartier où elle se trouvait, les sons et les odeurs lui semblaient tellement proche qu'elle croyait pouvoir lever la main et accrocher un passant. Elle fut soudain tirée de sa rêverie lorsqu'elle entendit le cliquetis caractéristique du mécanisme d'une porte qui s'ouvre, le métal dans la serrure s'entrechoquant. Le grande plaque de bois massif s'ouvrit lentement et Cinn l'entendit se refermer. Bien qu'elle ne voyait rien autour d'elle, elle savait qu'elle n'était plus seule dans la pièce. Elle pouvait percevoir le léger son d'une respiration calme, en contrôle.


É
tait-ce un nouveau client? Un de ses habituels amants? Elle l'ignorait, pas une parole échangée. Elle se tourna pour faire dos à l'immense fenêtre. Son regard perdu, elle fixait l'endroit où se tenait la porte, le seul repère qu'elle avait. « Pas d'humeur à profiter des festivités? » Si elle avait pu, elle aurait été dehors, à danser rire et s'amuser. Il faut l'avouer, elle ne comprenait pas pourquoi quelqu'un userait de ses services en une si belle journée, du moins... avant la nuit tombée. Avide d'entendre une réponse, une voix qui lui permettrait d'identifier le nouveau venu, elle resta immobile, hésitante à faire le moindre geste.



crédit : code par quantum mechanics || gif par tumblr || #codecouleur:darkgoldenrod
I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil. I am just a small girl in a big world trying to find someone to love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prince aux Fers

avatar
Prince aux Fers
Afficher
ARRIVÉE : 06/02/2014
MURMURES : 1205



MessageSujet: Re: [event] PLEASURE BE MINE ~ lorkinn   Mer 30 Avr - 18:34

Fiche © Quantum Mechanics
lorkhan & cinnead
  (la mascarade) pleasure be mine
 
L'agitation des grands jours, le vacarme des festivités, les éclats de rires et de voix. Ibenholt tout entière bouillonnait comme jamais et, de la plus petite des venelles jusqu'à la plus imposante des artères, chaque rue charriait son lot de badauds et de saltimbanques vers des destinations inconnues. Lorkhan, lui, avait bien d'autres choses en tête: qu'ils profitent, tous ! Lui avait hérité du cortège de responsabilités qui accompagnaient  l'organisation de pareilles évènements. Être la Main du Roi procurait autant de satisfactions que de frustrations, mais ces dernières prospéraient depuis que Jorkell avait annoncé la tenue de la Mascarade et du Grand Bal. Aujourd'hui alors était un jour de délivrance: débarrasser de toutes ces missives à lire, de toutes ces requêtes à satisfaire, de tout ce avait fait de ces derniers temps un véritable enfer, Lorkhan pouvait maintenant lui aussi profiter des festivités.

C'était la raison pour laquelle il avait quitté Jernvugge. Depuis son arrivée à Ravenhole, il n'avait pas vraiment eu l'occasion de quitter le palais royal. Alors, c'est au beau milieu de l'après-midi qu'il prit la décision de réparer cette terrible injustice. S'assurant que tout était en ordre, il profita d'un bref moment de calme au palais pour s'évanouir dans la nature, s'extirpant discrètement de l'ébullition de Jernvuggue pour gagner l'agitation non moins délirante des rues d'Ibenholt. Guidé par l'un de ses fidèles et flanqués de plusieurs membres de sa garde qui le filait le plus discrètement possible, Lorkhan, emmitouflé sous une longue cape qui dissimulait ses traits à la face du monde, traversait les ruelles, fendait la foule des musardeurs et autres venants qui avait inondé la cité, en remplissant le moindre petit espace. Ils atteignirent bientôt le Quartier des Potences, et, au coin d'une rue, gagnèrent l'abri d'un édifice aux allures bourgeoises mais désuètes. C'était là une des propriétés les moins fastueuses des Ravncrone à Ibenholt, un ancien manoir, longtemps resté à l'abandon car complètement passé de mode. Lorkhan, lui, avait trouvé dans la bâtisse oubliée un refuge discret, loin de l'agitation du palais, où il lui arrivait de se rendre afin d'y recevoir quelques visites de ... courtoisie.

Et, alors qu'il faisait l'ascension de l'escalier qui menait à l'étage, on l'informait que son rendez-vous du jour était déjà arrivé. Soit, il ne perdrait pas de temps à l'attendre alors. Déjà, il ouvrait la porte de ses appartements. Elle était là. Il ne la connaissait que depuis peu mais, même de dos, il avait déjà appris à reconnaître les courbes de son corps. Collée à la fenêtre, elle semblait être perdue, à observer l'horizon. Plutôt étrange, quand on connaissait son handicap. La Gardienne des Secrets était aveugle. Une prostituée aveugle. N'était-ce pas là le rêve de tout un chacun ? Privée de sa vue, la catin n'avait guère le loisir de reconnaître la Main du Roi et, de fait, aurait bien du mal à éventer ses rencontres avec lui. De cette façon, Lorkhan bénéficiait d'une discrétion totale, bien trop rare d'ordinaire, surtout dans les bordels où les secrets et autres rumeurs se transmettaient bien encore que les maladies vénériennes. D'un coup, la douce voix de son invitée rompit le silence qu'il s'était évertué à préserver. Lorkhan répondit alors, amusé:

« - Au contraire, au contraire ... C'est que je ne connais pas meilleur moyen que la compagnie d'une femme pour profiter des festivités. » dit-il alors simplement, tandis qu'il se délestait de sa lourde cape. « - Et toi ? N'as-tu pas envie de profiter des festivités ? »

Il prononça ces mots sans réelle conviction. D'une part, il se doutait bien que c'était durant ce genre d'événements que les filles de joies faisaient l'essentiel de leurs bénéfices. D'autre part, il s'en fichait royalement. S'il trouvait auprès de Cinn plus qu'un simple contact charnel, il se fichait bien de ce qu'elle faisait ou ne faisait pas lorsqu'elle n'était pas en sa compagnie. Paradoxalement pourtant, il n'avait pas hésité à la demander elle, et personne d'autre. Fidélité ? Convenance ? Ni l'un ni l'autre. Lorkhan appréciait seulement les services de son amante. Elle n'était pas seulement ... satisfaisante, non: elle lui assurait une certaine sérénité, à lui qui, sans crainte d'être reconnu, se dépouillait de toutes identités, abandonnant tour à tour tout les masques qui, à l'extérieur, assuraient sa survie. Tandis qu'il se dirigeait vers l'imposant lit qui attendait là, juste à côté d'eux, le Prince dit:

« - Je n'ai pas beaucoup de temps, aujourd'hui. » dit-il simplement, sans agacement ou empressement, mais dans le but de se faire clairement comprendre. « - Les journées sont longues, lorsque Ibenholt s'agite ainsi. »

Déjà, il attendait que Cinn le rejoigne.


-
Lorkhan Ravncrone,
hand of the king and heir to the throne
« Anger is running through my vains, so fucked it's driving me insane. No health, no hope, nothing but pain. 30 years to go you said i should be the best, you said i have to prove myself, you said we're a family. 30 years ago. Stuck in the holy money game, gave me a number for a name, stole my life and kept the change. Hey man there's a riot goin'on ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Gardienne des Secrets

avatar
Gardienne des Secrets
Afficher
ARRIVÉE : 24/04/2014
MURMURES : 92



MessageSujet: Re: [event] PLEASURE BE MINE ~ lorkinn   Ven 6 Juin - 22:59

Fiche © Quantum Mechanics
lorkhan & cinnead
    (la mascarade) pleasure be mine
   
L
e silence était insoutenable pour l'Amante Aveugle au même titre que la pénombre peut l'être aux yeux de ceux qui voient. Elle n'oubliait jamais une voix, jamais un son et c'était grâce à eux qu'elle ne se perdait jamais dans la folie. Lorsque la voix de l'homme s'éleva enfin, un sourire éclaira les lèvres pulpeuses de la fille de joie. L'Amant Sans Nom. C'est ainsi qu'elle se plaisait à l'appeler. Le plus secret de ses clients, le plus mystérieux aussi. Comme tous, il lui arrivait de se confier à la Gardienne des Secrets mais, elle ignorait qui il était vraiment. Il se gardait bien de tout lui dire, retenant ses plus sombres pensées, elle pouvait le sentir. Une intuition. Mais elle ne se méprenait jamais, n'y voyant là que la prudence de secrets trop dangereux à dévoiler aux oreilles d'une putain. Loin d'être vexée, tous ses secrets la fascinait et elle en était venue à apprécier ce client plus que pour ses habiles dons d'amant. Imprévisible. Elle ne savait jamais ce qu'il allait dire aux prochains détours, ne pouvait prédire ce qui passait par sa tête. Et ce jeu intriguait l'aveugle, impatiente à l'idée de revoir ce fascinant homme dès qu'elle le quittait à chacun de leurs "rendez-vous". Était-il un marchand ? Un meurtrier, un assassin ? Ou encore un noble chevalier, un prince ? Tant de possibilités qui excitait sa curiosité aussi bien que le toucher de ses mains sur ses courbes.


   
A
musée par sa remarque, elle entrelaça ses doigts devant elle. Quelle question ? Bien sûr qu'elle était hâtive de profiter des festivités, mais son devoir d'amante l'appelait. Elle ne serait pas enfermée dans cette tour d'ivoire si elle avait pu, passant la journée en compagnie des autres putains, voleurs et assassins des rues plutôt qu'à travailler. Mais avec l'Amant Sans Nom, c'était différent. Elle n'avait plus l'impression de bosser et peut-être, au final, pourrait-elle profiter des festivités en sa compagnie. La jeune femme perçut alors le glissement des pas du jeune homme qui se déplaçait. Ainsi, elle put poser son regard sur lui sans vraiment le voir, suivant chaque des bruits de pas d'une oreille attentive. Ses lèvres s'étirèrent en un léger rictus amusé face à l'empressement de son mystérieux amant. En temps normal, il la faisait languir, imposant le silence... laissant s'écouler des heures avant de se quitter. Encore une fois, il savait comment la surprendre, briser toutes attentes. Et il y allait droit au but, ce qui fit sourire la jeune femme. Aussitôt, elle s'empressa d’abhorrer une moue empreinte de déception, ne cachant nullement une touche de moquerie derrière ses traits fins.


   
E
lle fit un pas en sa direction avant de répondre... « Mais pourquoi ne pas faire durer le plaisir... Tu me tortures, là. » Une petite pointe de véracité se cachait derrière son ton moqueur. Les plaisirs de la chair l'enivrait, la faisant sentir vivante... vibrée. Être privée d'un tel désir, d'amants, nouait chacun de ses entrailles dans une danse lugubre. Elle appréciait le toucher des hommes contre elle, en elle et aucune torture ne pouvait dépasser celle de l'abstinence. L'empressement également en y repensant. Mais elle pouvait comprendre que son amant soit si brusque, il semblait être important... respecté. Alors, elle lui sourit, s'avança lentement vers lui. Non pas pour le laisser languir, pour défier son empressement, mais parce qu'elle voulait s'assurer de ne pas trébucher, sa cécité l'empêchant d'avancer avec assurance. Prudente, elle s'approcha en tendant les mains devant elle lorsqu'elle heurta délicatement du bout des doigts le torse de son client. La fille de joie s'y accrocha, pour ne plus voguer dans l'incertitude, maintenant, elle savait où il était et elle ne le laisserait plus partir.


L
a douce jeune femme vint délicatement se plaquer à son amant pour ensuite glisser sa main droite le long de son corps pour en détailler chaque irrégularité, chaque muscle montagneux à travers ses vêtements. Elle leva le menton pour poser des yeux aveugles là où se trouvait le visage du ténébreux, comme si elle pouvait le fixer du regard. « La compagnie d'une femme doit être savourée jusqu'à la dernière goutte, tu sais. » Elle lui sourit, charmeuse. « Mais, un peu de fermeté ne fait jamais de mal non plus. Tu prends les choses en main, aujourd'hui, à ce que je vois. Je ne déteste pas cela. » Sa main toujours aussi baladeuse, elle pouvait ainsi l'aguicher mais aussi sculpter une image plus précise dans sa tête. Mémorisant chaque forme, chaque membre du corps de son amant. Toucher était sa façon de voir, d'observer. Puis, elle remonta lentement ses doigts jusqu'à son visage, effleurant sa mâchoire et ses lèvres pour mieux imaginer l'apparence de cet homme grâce à une imagination vagabonde. Elle ignorait la présence du lit à leurs côtés, ne pouvant le voir... autrement, elle l'aurait déjà poussé dans le matelas. Après tout, il était pressé, non ?



crédit : code par quantum mechanics || gif par tumblr || #codecouleur:darkgoldenrod
I am good, but not an angel. I do sin, but I am not the devil. I am just a small girl in a big world trying to find someone to love.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Afficher



MessageSujet: Re: [event] PLEASURE BE MINE ~ lorkinn   


Revenir en haut Aller en bas
 

[event] PLEASURE BE MINE ~ lorkinn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La mine de Poitiers : Toujours fermé !
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Event n°1 - A la recherche des fruits du démon
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FROSTFALL :: Ibenholt :: Quartier des Potences-