La nouvelle version de Frostfall est arrivée ! Rendez-vous dans ce sujet pour en savoir plus.
Avis aux nobles, n'oubliez pas de recenser votre maison ici, si ce n'est déjà fait.
N'oubliez pas de voter pour Frostfall sur les top-sites une fois toutes les deux heures ! Plus on a de votes, plus on a de membres.

Partagez | .
 

 Pour la survie des miens ❖ Leogran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 0:33



   

Leogran Snowhelm



     

Jeux des apparences

Que la grâce des dieux t'accompagne, Leogran Snowhelm, Fils du Septentrion. Que leur clémence te préserve des complots et de la périlleuse valse des poignards, toi qui a déjà affronté ving-quatre ans hivers et s'en est sorti indemne. Que tu sois héritier des Snowhelm, fils insubordonné et chevalier torrentiel ou simple vagabond, sache que c'est d'un œil intrigué que te jaugent les rois et les reines de jadis, passant tes jours au fil d'une rapière qu'on appelle Jugement. Puissent les augures du mois de novembre t'apporter prospérité et bonne fortune et puisse tes congénères de Redcliff t'apporter leur appui et leur soutien dans les intempéries. Souhaite que ton statut de noble t'empêche de glisser dans le gouffre de l'oubli et puisse ton cœur éperdu de célibat trouver libération dans les neiges des Terres du Nord. Bienvenue au Cimetière des dieux, bienvenue sur Middholt, bienvenue sur l'échiquier...

   

Jeux des ambitions

Moralité : Il a vécu la guerre. Il a dansé sur son rythme au cœur des effusions de sang et des pluies d’hommes. Elle est imprégnée sur les parois de son esprit; encastrée dans sa jeune carne en un long sillon qui escalade son ventre et rappelle les horreurs qu'elle sème. La balafre est aussi synonyme d’un douloureux souvenir : celui d’un frère fauché au combat. Un des nombreux reproches qu’il enferme dans son cœur; l’un des quelques ingrédients du venin qu’il destine à son père. Si rien ne peut effectivement annihiler l’affection profonde qu’il voue pour ce dernier, un puissant sentiment de rancune vivace obombre les contours de cette relation, creusant entre eux deux une distance que l’orgueil maintient. Quoiqu’il s’obstine à renier le pater, il n’en demeure pas moins un Snowhelm, car pour Leogran, rien n’est plus important que les siens.
Que nul n’ose espérer pouvoir attenter à son peuple en toute impunité. L’héritier des Snowhelm démolira le moindre blasphème et la moindre tentative en y abattant fougue et foudres. Il est dit au vu et au su de tous que l’éphèbe de la famille fait souvent montre de colère vive. Il en découle une impétuosité immature qui le guide parfois à des décisions promptes et irréfléchies. Preuve en a été faite lorsqu’il a claqué incontinent les rênes en direction des Tours d’Airain après avoir essuyé, non sans une ire extinguible, le refus du patriarche vis-à-vis de la retraite des Snowhelm sur l’échiquier du pouvoir.

Mais malgré le caractère magmatique de l’aîné, il n’est pas à omettre qu’il est tout autant Snowhelm que Ser. Homme bon au cœur trop las d’injustice, il n’oublie pas son devoir d’assurer la sécurité au sein du peuple. De fait, il n’hésitera jamais à dégainer sa lame – qu’il maniera avec une dextérité digne de son rang – pour sauver la veuve et l’orphelin, lors même qu'il n'est jamais friand d’occire un quidam. Sa bienveillance et sa générosité lui évitent des averses de sang inutiles, même si sa jeune fougue chante bien souvent plus fort que sa clémence.

À l’âge où on aime savourer les petits plaisirs de la vie, le Snowhelm ne fait pas exception en apaisant fréquemment sa gourmandise sur la morbidesse d’une jeune beauté, sans égard pour l’écrin qui s’en pare. C’est lorsqu’il va à cette chasse voluptueuse qu’il met le plus en exergue, et non sans brio et discrétion, son éloquence afin de porter dans les filets de la grivoiserie ses délicieuses proies. Si ses tendances sybarites risquent de tacher sa réputation, sa subtilité et sa ruse le gardent des scandales, malgré des fuites qui lui valent quelques jugements de la part de la société.

Allégeance : C’est la raison qui parle lorsque Leogran prêche la priorité de la survie des leurs sur l’obédience traditionnelle qui lie la maison Snowhelm aux Ebonhand. D’aucuns diront que sa retraite est le fruit d’une indigne lâcheté, alors qu’il est préférable d’y voir plutôt courage et dévotion pour les siens. Ses yeux blessés sont témoins des massacres et des hécatombes formées par les dépouilles de ses confrères et consœurs. De voir ces morts par dizaine disparaitre dans les limbes au nom d’une cause étrangère, mais pas moins grotesque, n’a fait que nourrir sa profonde rancœur envers l’allégeance jugée désuète et dangereuse.
Les clabaudages officiels ont porté à son oreille la récente décision du pater d’embrigader la maison Snowhelm au service de Jorkell Ravncrone. Leogran n’est pas sans voir en cette décision – qu’il juge bien raisonnable – un dictame à ses maux, faisant volontairement fi des soupçons que susurre son instinct quant à l’authenticité de ce dévouement. Ce choix sied à celui friand de neutralité. Pour autant que cela mette du mieux à l’abri les Snowhelm des insurrections suicidaires qu’il voit poindre à l’horizon, l’esprit tumultueux de l’héritier est pacifié.  


   

Jeux du passé


« Elle est une nuée de chaleur dans l'ombre de mon passé, une empreinte de bonheur et de délicatesse sur les chemins tortueux du souvenir, là où s'est couché le soleil de mon enfance. »

Dans la vie rien n’est jamais acquis à l’homme, tout n’est que provisoire. Terrible est l’idée que cette règle puisse s’appliquer même aux personnes que l’on aime, destinées à disparaitre dans l’ombre tôt ou tard, quand bien même leur présence est évidente aujourd’hui.

Leogran, dont la filiation le vouait pourtant à une existence épanouie, l’apprit à ses dépens lorsque sa jeunesse frivole fut durement altérée à la suite du trépas de sa mère égrotante, laquelle laissa un grand vide au sein de la petite famille. Ce fut en garrottant les cœurs meurtris avec une rigueur insoupçonnée, sans égard pour leur carence en amour et en compassion, que s’entama une course effrénée vers la maturité. On pressa le deuil à faire son chemin comme on bouscula Leogran et son frère puîné d’une ribambelle de rudiments et d’obligations censés les former pour l’âge adulte. Froideur et distance furent servies par le veuf à ses rejetons lorsqu’il les envoya aux Tours d’Airain afin de peaufiner leur éducation. Si le cadet se montra écorché par le comportement peu digne du père badin qu’ils avaient connu avant le drame, l’aîné se donna en devoir de balayer ses doutes et de le convaincre d’amour muet. Lui qui connaissait son père ne croyait pas à la pérennité des glaces que portait dorénavant ce dernier, s’accrochant avec espoir au rétablissement naturel des choses grâce à cette panacée qu’était le temps.


[...]

« Il voyait en Père un parangon à suivre dans les sentiers escarpés que trace la guerre. Pour lui, il a rejoint les étoiles et est devenu poussière. »

On sentait poindre, non sans un soulagement palpable au sein des rangs, la fin du génocide. À perte de vue, les cadavres nombreux d’ennemis comme amis jonchaient sur un tapis amarante aux relents de mort, déroulé en l’honneur d’une chevauchée absurde pour le pouvoir. Assis au cœur de ce capharnaüm infernal, l’héritier des Snowhelm cherchait d’un regard empli d’appréhension son jeune frère qu’il avait perdu de vue dans la valse meurtrière des lames. Contraint de ralentir le rythme pour cause d’une large entaille au niveau de l’abdomen, il avait rapidement dû céder sa place aux flancs de Jedath, et ce dernier avait poursuivi le périple seul, gardé par quelques quidams qui ne valaient en rien la surprotection que l’aîné lui avait conférée jusqu’ici.  

La plaie d’où s’écoulait un sang épais et visqueux n’était plus que le cadet de ses soucis. Il y avait appliqué un bandage de fortune fait d’un pan de sa tunique, mais le vermillon du tissu et de ses mains n’augurait rien de bon. Pourtant, l’inquiétude hurlait tellement dans son esprit qu’elle enterrait la douleur issue de ses maux. Nul ne saurait dire comment il y fut parvenu, mais ses deux jambes tremblotantes réussirent à le porter pour que, d’une démarche chancelante, il puisse partir à la recherche de son frère. Ne serait-ce qu’une trentaine de pas accomplis de peine et de misère qu’il entendit, à travers la mélopée agonisante des martyrs, un aboiement familier qui le glaça d’effroi. Par cette voix brisée empreinte tant de sévérité que de détresse, il reconnut son père que la quiétude manquait atrocement.

« Non… Non… » Comme une rengaine qui se faufile difficilement hors de sa bouche crispée, écorchant au passage la trachée, cette note fut tout ce dont était capable d’articuler Leogran. Spectateur d’une scène qui balafrera sa mémoire à jamais, il observa de loin la dépouille mutilée de son frère cadet, échouée trop tard dans les bras de son père. Triste tableau dans lequel il aurait tant souhaité figurer, ses jambes le clouaient sur place, le condamnant au rôle insupportable de spectateur. Toute sa carcasse n’était plus que le reflet de sa carcasse dans une eau frémissante. Sa bouche était devenue un désert aride où se mourraient tous les mots, et son cœur, en proie à une panique qui allait crescendo, se comprimait sous l’étau douloureux et intolérable qu’engendrait cet enfer.  

Et s'imprima à jamais dans son esprit tourmenté l'image du père qui berçait son enfant, cela avant que les ténèbres n'emportent loin de cette douloureuse réalité l'âme peinée du dernier fils survivant.


[...]

« Colère. Il n'y a que colère à perte de vue. »

Les hennissements de son destrier noir résonnèrent dans tout le castel lorsque Leogran claqua les rênes pour un départ sans retour. Le cheval se cambra de surprise quant à l’empressement de son cavalier, puis battant la terre de ses puissants sabots, s’éloigna au galop hors du berceau. Pas une seule fois l’héritier daigna faire l’aumône d’un regard au fief des Snowhelm, de peur de croiser le visage du paternel, source de toute sa colère.  Enfiellé à la suite d’une discussion qui avait mis en lumière la divergence d’opinions des affiliés, Leogran, débordant de dégoût et de rancœur pour l’allégeance dont s'était épris le patriarche, n’avait pas tardé à exploser de rage face à l'aveuglement suicidaire de ce dernier.

Ainsi le forcené avait dégueulé au visage du seigneur Dralvur les pires injures que sa fureur eut été capable de fomenter jusqu’alors. Jamais les mots du jeune Ser n’avaient paru aussi aiguisés. Leur tranchant était parvenu à percer l’armure d’impassibilité du seigneur; sa véhémence avait soulevé la houle de sa sévérité. Qui des deux avaient aboyé le plus fort ? Leogran, dont la raison s’était noyée sous ses élans dévastateurs. Fort des rancœurs accumulées contre le vieux, la promesse s’était faufilée à travers son emportement jusqu’à régner en maitre dans son esprit tempétueux. Plus jamais il ne reviendra aux flancs de son père; plus jamais il ne regardera mourir l’un des siens pour un rêve qu’il ne partageait pas. Que la promesse ait été scellée promptement dans la colère ne fragilisait en rien son assise; elle perdura indubitablement, car elle sera veillée par l’orgueil et la fierté, lesquels ne failliront jamais.


[...]

« Je caressai dans la pénombre de ma pensée, dans les ténèbres de ma passion, le fantôme d'hier au visage masqué de remords. »

On palabrait à table entre deux bouchées. Des rires fusaient dans la salle comme une beuglante irritante. La nourriture y était et les coupes de vin se frappaient entre elles sans égard au précieux contenu qui se déversait de toute part. Dans le lot, quelques adolescents venus parfaire leur éducation, des femmes en proie à de libidineuses approches et des ermites ayant prêté serment. Ce festoiement avait lieu chaque jour de la même heure. Obligé de se sustenter, Leogran n’y échappait pas. Si aux prémices il n’avait guère eu l’envie de discutailler pour se faire une place parmi eux, les situations monotones et récurrentes l’avaient contraint à l’échange et il avait rapidement délié sa langue au profit de quelques nouveaux contacts. Cette nuit faisait partie de sa routine depuis qu’il avait élu domicile aux Tours d’Airain – pour une durée que seuls les dieux pouvaient connaitre. L’oreille tournée sur les discussions, la langue prisonnière d’un mutisme qui dut se faire trop long, l’un de ses confrères à table l’interpella d’un commentaire qui sembla cueillir l’intérêt de tous les acteurs à proximité: « Dis-moi Leogran. Quand voudras-tu enfin prêter serment et endosser le manteau ? » Guère étonnant que la question finisse par poindre dans l’esprit d’un des chevaliers. L’héritier des Snowhelm n’était pas différent de ceux qui résidaient perpétuellement aux Tours. Tout au plus, il pourrait être pris pour l'un d'eux si ce n’était le manteau qu’il ne possédait pas. « Je crains que cela n’arrive jamais. » « Ce qui n’est guère étonnant, avouons-le ! Il est bien trop fils à papa pour adhérer à tous les sacrifices que cela comporte. » s’exclama son voisin, lequel s’invita dans la conversation de la plus abrupte façon qui fut. Quelques rires légers suivirent la remarque, mais Leogran préféra faire fi de cette dernière, se limitant à un simple regard empli d’avertissements. Il n’était pas d’humeur à la plaisanterie, contrairement aux autres nuits où il pouvait se montrer disert et badin. « Que comptes-tu faire, Leogran ? Flâner ici jusqu’à ta mort ? Rejoindre les tiens ? » s’enquit l’aîné du lot, empreignant l’atmosphère électrisante d’un zeste de sérénité. L’héritier ne pipa mot. De un parce qu’il ne connaissait pas la réponse, lors même qu’il la tournait et retournait dans son esprit chaque nuit dans le giron de sa chambre. De deux, car on ne lui laissa guère le temps d’inventer une excuse. « Si tu veux un conseil : reste parmi nous. Ici, on sait qu’on sera pas coincé comme des chiens dans les jeux des grands. Prononcer le serment a été une libération pour moi. C’était ça ou je servais de sac à viande sur les champs de bataille. » Une fois encore, des rires pourfendirent l’atmosphère, sitôt interrompus par le vacarme que causa Leogran lorsque son poing s’abattit avec véhémence sur le bois, faisant sautiller les victuailles le temps d’un instant. Qu’il était las de les entendre spéculer sur son avenir alors que flottaient toujours moult incertitudes dans son esprit. D’une voix qui ne cachait pas son irritation, il parla avec rapidité : « Que de lâcheté ! Je ne vais certainement pas suivre tes foulées pour devenir aussi couard que toi. » Et il tourna les talons à la suite de cette réplique incisive qui les fit tous glousser hormis l’intéressé.


[...]

À l’extérieur, le soleil avait débuté son déclin vespéral pour laisser son trône à la lune. La journée se déchirait en lambeaux purpurin dans l’olympe mordorée.  S’entamait lentement la course des vents qui mordaient au passage le visage de Leogran, lequel venait trouver refuge sous le giron du domaine des dieux. L’énervement avait creusé sur son nez rehaussé des ridules, alors qu’une barre était apparue sur son front. Mimique récurrente chaque fois qu’on s’acharnait sur son cas. Trop souvent on l’avait questionné sur son séjour aux Tours, quand bien même il avait tenté de se faire discret. Peine perdue; on n’échappait jamais très longtemps à ces réunions aux heures du repas, où les gens babillaient sur toutes matières potentiellement intéressantes. Ce soir, son tour était venu.

Son regard partit à l’assaut du panorama, témoin du spectacle époustouflant donné journellement par la nature aux âmes errantes. Les froides bourrasques lui redonnèrent un brin d’aplomb et de sérénité. Quelques respirations suffirent pour retrouver le calme qui lui manquait atrocement ces derniers temps.
Au loin, avalé par les ténèbres et effacé par la distance, il devinait par les jeux de l’imagination les contours de son hameau. Un rideau de chair tomba prestement sur ses yeux. L’âme s’invita à embrasser la nostalgie en cette nuit où elle se sentait seule et confuse. Le Snowhelm fouilla le bordel de ses souvenirs pour repeindre l’ambiance dans son esprit; des visages familiers prirent vie lentement, des rires enfantins éclatèrent comme deux silhouettes coursèrent dans un dédale de rues. Que de gaieté, que d’amour dans un tableau peint en conformité avec une réalité nébuleuse, embrouillée par la poussière du temps, mais maintenue en vie par un cœur épris des siens.

Les chevaliers avaient d’une part raison. Il ne pouvait se terrer éternellement entre les pierres, à danser avec les photos de sa mémoire fuyante sous le tempo du remords. Il savait son père en plein cœur du bourbier, occupé à se démener parmi les loups. S’il nourrissait autant que faire se peut une indifférence – il va sans dire frangible – à l’égard de cette situation, il demeurait qu’une pointe d’inquiétude se soustrayait bien trop souvent de sa jeune arrogance, destinée au vieux qu’il s’entêtait à haïr. Il était peut-être temps de mettre fin à sa retraite. S’il continuait à se musser dans le Val, ne se montrait-il pas aussi couard que le chevalier qu’il venait tout juste de confronter ?  Hors de question, néanmoins, d’avaler sa fierté pour retourner aux flancs du patriarche, l'arme au poing. S’il devait entamer une croisade, elle serait vouée à sauver les siens des griffes impitoyables de la guerre, pour que plus jamais il n’ait à pleurer la dépouille d’un pair et à conforter son deuil par la piètre excuse de devoir et d’allégeance.

Mais dans l'instant, que pouvait-il réellement faire ?
Il ferma les yeux.
C'est alors que la réponse traversa les houles de confusion que soulevait ce questionnement, s'esquissant dans son esprit sous la forme d'un village familier où courraient, à travers un dédale de rues frétillantes, deux jeunes frères aux rires interminables.  

   


   

Jeux du réel

Pseudonyme/Prénom : fengyi. Âge : Deux décennies et des poussières Localisation : Pays du sirop d'érable RP : Aucune idée. La longueur m'importe peu. Mais je ne vais pas sous les 500, si ça peut vous rassurer. Occupation: Flemmarde ces derniers temps. Le mot qui vous décrit le mieux: Fantôme, pour la peine. Encore désolée pour ma errance et un gros merci pour la tolérance des admins.  Yeux roses Je décroche ma couleur fissa, promis !  Comment avez-vous découvert Frostfall ?: J'ai vogué sur la toile. Commentaire/Suggestion ?: Pure merveille ! Je ne le dirai jamais assez à quel point je trouve ce forum magnifiquement bien réussi.  Niii 

   
© Quantum Mechanics
     


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Panseuse d'Ibenholt

avatar
Panseuse d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 01/04/2014
MURMURES : 726



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 0:38

Bienvenue Fou

Hâte de pouvoir rencontrer le fils de l'Ours Arrow
Bon courage pour ta fiche  Trop mignon ! 


Things We Lost in the Fire
When the days are cold and the cards all fold. And the saints we see are all made of gold. When your dreams all fail and the ones we hail are the worst of all and the blood’s run stale. I wanna hide the truth. I wanna shelter you. But with the beast inside, there’s nowhere we can hide. — #d42845

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ours cendré d'Ibenholt

avatar
Ours cendré d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 29/03/2014
MURMURES : 1013



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 0:41

Mon fils, ma bataille Fou du café Pedobear 
J'ai tellement hâte de te lire (pas de pression, que nenni voyons What a Face), je te souhaite tout ce qu'il faut pour terminer cette fiche à temps et m'en mettre plein les mirettes !
Et puis officiellement bienvenue. Laughing 

Câlin 


the beast inside
What a piece of work is a man. How noble in reason. How infinite in faculty. In form and moving how express and admirable. In apprehension how like a god. The beauty of the world. The paragon of animals. And yet, to me, what is this quintessence of dust ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 0:51

Je vous avait pas parlé de mon amour indéfectible pour Oakes ? XD

Sérieusement, le choix de scénar du siècle (ouais je lance des fleurs à Dralvur, il est à se pâmer Baver), j'ai trop hâte de voir ce monsieur en action (aucun sous-entendu graveleux ici Siffle).
Si tu as besoin d'aide pour quoique ce soit, nous sommes là pour toi. S\'Il te plaît


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Perle de Nacre

avatar
Perle de Nacre
Afficher
ARRIVÉE : 26/03/2014
MURMURES : 725



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 1:22

Rah, quel bonheur de voir ce scénar pris !  Fou
J'ai vraiment hâte de voir ce que tu vas nous faire avec Leo, bonne chance pour la rédaction  S\'Il te plaît 



Ghost of a Rose
Her eyes believed in mysteries, She would lay amongst the leaves of amber. Her spirit wild, heart of a child, yet gentle still and quiet, he loved her... When she would say... "Promise me, when you see, a white rose you'll think of me."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 1:28

Fou Oui, le scénarii de fou. J'suis trop contente de pouvoir m'essayer !

Et papounet chéri père *toussote*, je devrais terminer la fichette en moins d'une semaine. :3 J'ai trop hâte d'enfin avoir une couleur ! Je me sentais comme un môme au réveillon de Nowël qui regarde une joyeuse famille fêter, le nez collé à la fenêtre d'la petite chaumière. (C'te comparaison de ouf) Arrow

 Câlin forcé Merci pour les mots !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Plume Bâtarde

avatar
Plume Bâtarde
Afficher
ARRIVÉE : 19/05/2014
MURMURES : 222



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 1:35

Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou Fou 
Je suis tellement ravie de voir le scenario pris Fou
Bonne chance pour ta fiche ! Bisous 

Nous allons nous recroiser très vite  :3 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesse héritière d'Askevale

avatar
Princesse héritière d'Askevale
Afficher
ARRIVÉE : 31/03/2014
MURMURES : 261



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 26 Mai - 14:55

Bébé ours ! Fou
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche ! J'approuve à 200% le choix du scénario !


dark paradise.
Every time I close my eyes, it's like a dark paradise.No one compares to you. I'm scared that you won't be waiting on the other side.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mar 27 Mai - 0:12

Merci beaucoup !  Fou Vous êtes trop sympas.


 
stuck in the shadow of my past
I will strike down upon thee with great vengeance and furious anger those who would attempt to poison and destroy my brothers. And you will know my name is Leogran Snowhelm when I lay my vengeance upon thee.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Cerbère des Bas-Fonds

avatar
Cerbère des Bas-Fonds
Afficher
ARRIVÉE : 16/04/2014
MURMURES : 642



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mar 27 Mai - 9:22

Leogran Snowhelm a écrit:
Je me sentais comme un môme au réveillon de Nowël qui regarde une joyeuse famille fêter, le nez collé à la fenêtre d'la petite chaumière.

*meurt six fois* J'avais pas vu. Pété de rire Pété de rire Pété de rire
Et tu peux l’appeler papounet chéri, ton daron d'Ours, parole qu'il aime ça. :3 
J'arrête là le flood, mais, once again, courage pour la dernière ligne droite Trembler 


you won't be leaving here unharmed
This life, which had been the tomb of his virtue and of his honour, is but a walking shadow; a poor player, that struts and frets his hour upon the stage, and then is heard no more: it is a tale told by an idiot, full of sound and fury, signifying nothing.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mar 27 Mai - 18:36

Un nouvel ours Fou

Bienvenue et bon courage pour la fiche :3

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mar 27 Mai - 19:45

Dante Firebeard a écrit:
Et tu peux l’appeler papounet chéri, ton daron d'Ours, parole qu'il aime ça. :3 

Son swag risque d'en prendre un coup.  Pété de rire On va ressembler à une belle famille de bisounours.
 Niii Bwef ! Ma fiche avance bien, merci pour le petit mot pôpa.

 Câlin 3 Merci Illyria !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prince aux Fers

avatar
Prince aux Fers
Afficher
ARRIVÉE : 06/02/2014
MURMURES : 1205



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mar 27 Mai - 21:09

Re bienvenue à toi !

Je suis content de voir que tu as finalement décide de retenter ta chance parmi nous, j'étais certain que tu ne partirais pas ! Mort de rire Plus sérieusement, j'espère que tu te plairas et si tu sais où nous trouver si besoin !


-
Lorkhan Ravncrone,
hand of the king and heir to the throne
« Anger is running through my vains, so fucked it's driving me insane. No health, no hope, nothing but pain. 30 years to go you said i should be the best, you said i have to prove myself, you said we're a family. 30 years ago. Stuck in the holy money game, gave me a number for a name, stole my life and kept the change. Hey man there's a riot goin'on ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Lotus noir de l'Orkenenmyr

avatar
Lotus noir de l'Orkenenmyr
Afficher
ARRIVÉE : 09/04/2014
MURMURES : 536



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mer 28 Mai - 3:37

(Re) bienvenue petit ours :3



crédit : code par quantum mechanics || gif par permanentmochakisses || #336633
“Lend me your hand and we'll conquer them all ; but lend me your heart and I'll just let you fall. Lend me your eyes, I can change what you see ; but your soul you must keep totally free.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mer 28 Mai - 5:43

Lorkhan Ravncrone a écrit:
Re bienvenue à toi !

Je suis content de voir que tu as finalement décide de retenter ta chance parmi nous, j'étais certain que tu ne partirais pas ! Mort de rire Plus sérieusement, j'espère que tu te plairas et si tu sais où nous trouver si besoin !

 Yeux roses Partir de Frostall ? Jamais ! J'ai pas réussi. Y'a pas moyen, il déchire trop ce fofo.  Niii 

Merci à vous.  Excité

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sa Majesté des Elfes

avatar
Sa Majesté des Elfes
Afficher
ARRIVÉE : 02/04/2014
MURMURES : 635



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mer 28 Mai - 14:54

Re-bienvenu (:



Lay down your sweet and weary head. Night is falling, you have come to journey's end. Sleep now and dream of the ones who came before. They are calling from across the distant shore. Why do you weep? What are these tears upon your face? Soon you will see all of your fears will pass away. Safe in my arms you're only sleeping

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité


Afficher



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mer 28 Mai - 18:38

Bienvenue à toi ! Fou

Ce choix de scénario et cet avatar de fou S\'évanouir

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Mer 28 Mai - 19:14

Merci à vous !
Et je renvoie les compliments à ce cher Dralvur, pour le scénarii et l'avatar ! :3 Il roxx des poneys !

 Sourire 


 
stuck in the shadow of my past
I will strike down upon thee with great vengeance and furious anger those who would attempt to poison and destroy my brothers. And you will know my name is Leogran Snowhelm when I lay my vengeance upon thee.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 2 Juin - 7:16

(sorry, double post)
Holy fouck. Par Catharis et tous les dieux, j'ai enfin terminé. Une semaine pour voir le bout du tunnel, retrouver la lumière du jour et la civilisation. Je peux enfin mourir tranquille, l'esprit en paix. Arrow J'ai réellement cru avoir passé une éternité sur cette fiche.  Stp Pas à cause d'un manque d'inspiration, non non, mais j'me voyais trop comme dans un champ de mines. J'avançais prudemment, disons. (ouais okay /ma life...) Je délire, pardonnez-moi, c'est l'heure.

Bon. Hum. Pour la dernière partie, je m'étais promis de ne pas trop m'attarder sur sa situation actuelle (cey raté) puisque les informations sur comment ça se passe dans le refuge des chevaliers sont assez minuscules. J'ai un peu beaucoup improvisé pour le coup. J'espère que cela conviendra à l'idée qui est faite des Tours d'Airain ET de la retraite du Snowhelm.  :3 Sinon j'efface et je corrige (puis je retourne dans mon tunnel pour une semaine environ). Je fais ma drama-queen, cépavrai voyons.  Niii  Niii

Voilou.  Pété de rire J'espère que ça conviendra. :3 Bon allez, je sors.

Bonne lecture.  Trembler

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 2 Juin - 15:20

Alors waaaah, quelle fiche ! S\'Il te plaît  Razz 

Ton écriture est sublime et, à mon sens, tu as su rendre justice à ce magnifique scénar.  I love you 
Ton cher paternel passera sans doute après moi pour apporter ses commentaires, mais pour ma part, j'en ai suffisamment pour te valider. Du coup, voilà, bienvenue officiellement parmi nous cher damoiseau Pervers

Puisse ton impétuosité te sauvegarder des affres belliqueux de la Fatalité, Leogran. Arrogant



Validé(e) !

Félicitations, très cher pion, et bienvenue sur l'échiquier de Frostfall. Gare à toi, parce qu'ici, la félonie est un plat qu'on sert à toutes les sauces...

N'oublie pas de recenser ton avatar et de rédiger ta fiche de lien dans la section gestion des personnages. Si tu souhaites avoir ton rang personnalisé, c'est ici que tu dois te rendre !

Sur ce, nous te souhaitons bon jeu sur Frostfall et espérons que la Fatalité te sera favorable !



it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ours cendré d'Ibenholt

avatar
Ours cendré d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 29/03/2014
MURMURES : 1013



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 2 Juin - 16:48

Damn, Sysy l’Impératrice m’a devancé xd
J’avais déjà lu au compte-gouttes (ouais, je suivais la jauge des pourcentages avec grand intérêt Arrow), et à chaque nouvelle maj, ça n’a été que délectation ! Tu as excellemment su cerner Leogran, sur tous les points, et j’ai adoré lire le fond comme la forme, tu as une plume succulente. S\'évanouir 
Donc c’est bien évidemment tout bon pour moi, même si les papiers ont déjà été signés Rire 

Bienvenue dans la famille mon gros ourson. Pedobear 


the beast inside
What a piece of work is a man. How noble in reason. How infinite in faculty. In form and moving how express and admirable. In apprehension how like a god. The beauty of the world. The paragon of animals. And yet, to me, what is this quintessence of dust ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   Lun 2 Juin - 17:18

La jauge de pourcentage a été mon soutien moral tout au long du périple.  Pété de rire (J'espère t'as fait une lecture finale, parce qu'il s'en est défilé, des âneries  Arrow )
 Yeux roses Moh. Vous êtes zentils. Et vous me remplissez de bonheur, là, maintenant.
J'ai nenfin ma couleur. Merchii à vous !  Niii 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Afficher



MessageSujet: Re: Pour la survie des miens ❖ Leogran   


Revenir en haut Aller en bas
 

Pour la survie des miens ❖ Leogran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bataille pour la survie, les pantins du démon...
» △ MINI-INTRIGUE N°1 - des vivres pour la survie (inscriptions closes)
» Forum La Guerre Des Clans, un vieux forum qui se bat pour sa survie..
» L'art de la survie pour les petits scouts (pv)
» Guide de survie en territoire zombie [Règles]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FROSTFALL :: Personnages :: Présentations des personnages :: Présentations validées-