La nouvelle version de Frostfall est arrivée ! Rendez-vous dans ce sujet pour en savoir plus.
Avis aux nobles, n'oubliez pas de recenser votre maison ici, si ce n'est déjà fait.
N'oubliez pas de voter pour Frostfall sur les top-sites une fois toutes les deux heures ! Plus on a de votes, plus on a de membres.

Partagez | .
 

 SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Le Bourreau Aveugle

avatar
Afficher
ARRIVÉE : 19/06/2014
MURMURES : 14



MessageSujet: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 2:52



Synric Clanfell



 

Jeux des apparences

Que la grâce des dieux t'accompagne, Synric Clanfell, fils de Septentrion. Que leur clémence te préserve des complots et de la périlleuse valse des poignards, toi qui a déjà affronté trente-deux hivers et s'en est sorti indemne. Que tu sois conseiller du roi d’Ibenholt, émissaire du roi à Hvittjell et patriarche de la maison Clanfell ou simple vagabond, sache que c'est d'un œil intrigué que te jaugent les rois et les reines de jadis, passant tes jours au fil d'une rapière qu'on appelle Jugement. Puissent les augures du mois de décembre t'apporter prospérité et bonne fortune et puissent tes congénères d’Ibenholt t'apporter leur appui et leur soutien dans les intempéries. Souhaite que ton statut de noble t'empêche de glisser dans le gouffre de l'oubli et puisse ton cœur éperdu de fiançailles trouver libération dans les neiges des Terres du Nord. Bienvenue au Cimetière des dieux, bienvenue sur Middholt, bienvenue sur l'échiquier...

Jeux des ambitions

Moralité : Ombre et lumière, bien et mal ; de telles notions ne sont pas clairement ségréguées dans l’esprit de Synric, qui oublie bien trop souvent que ces concepts s’entrechoquent et s’entremêlent constamment, autant dans le monde qu’au sein de sa propre psyché.
D’un côté, le Synric que tous connaissent et respectent : le Chevalier d’Airain, philanthrope et toujours disposé à consacrer temps et ressources matérielles aux causes qu’il croit utiles – notamment ces mêmes chevaliers qui l’ont vu grandir. De ces impitoyables années d’entraînement, il a tiré une grande rigueur morale et physique, qu’il a ensuite mis à la disposition de la maison Clanfell, dont il était devenu le patriarche. Formé davantage par l’expérience que par les leçons, le jeune lion a développé sa propre vision de l’avenir de leur maison, au plus grand désarroi de ses conseillers de l’époque.
Sa famille, de laquelle il a hérité les rennes bien trop tôt, au trépas de son géniteur, représente tout pour lui et il ne s’en cache pas ; l’exil de son cadet et l’ascension au trône de sa jumelle n’a pas entaché l’amour profond qu’il leur voue. S’il regrette l’exil d’Ehvan, Synric damne encore davantage le mariage de Sylarne au roi d’Ibenholt, qu’il s’est vu forcé de proposer dans foulée de ses ambitions.
Mu par la droiture et la justice, il se veut défenseur des lois du royaume telles qu’édictées par leur souverain ; il se veut également prophète et fervent des enseignements de la Quadrigénie, dont il loue la sagesse, se montrant soumis à la force invisible qu’elle représente… bien qu’il la confronte parfois.

Homme d’honneur, homme de famille, homme de foi… homme de secrets.

Aussi pieux et aimant soit-il, Synric ne se départit néanmoins pas de quelque facette moins rutilante ; son ambition n’a d’égale que sa dévotion au succès politique et économique de la bannière cramoisie qui l’a vu naître. Prêt à manipuler, mentir et tuer pour qu’à jamais le nom Clanfell se voie gravé dans l’histoire, il met son arrivisme au service de toute sa famille afin qu’à jamais l’on puisse se rappeler du Lion comme du plus noble et féroce des symboles. Son évidente trahison du roi Kalanar lui a mérité un surnom qui lui colle à la peau comme de vieilles peaux détrempées – le « Bourreau aveugle » – et les Elfes sont prompts à le lui rappeler. Mais à vrai dire, peu lui importe réellement ce que tous peuvent bien penser de lui, à condition que son plus grand secret ne se voie pas révélé : sa liaison charnelle avec sa propre sœur, jumelle de sucroît, à qui il tient plus que tout au monde. Frustré par l’éloignement oisif qui semble être sa nouvelle stratégie, Synric s’est promis de regagner la faveur de sa jumelle, quelles qu’en soient les victimes.
S’il n’hésite pas à user de son charme afin d’obtenir quelque faveur, Synric serait prêt à bien pire afin d’assurer une place de choix sur l’échiquier à lui-même et à Sylarne, ou pour protéger son frère, duquel il est séparé bien malgré lui.

Allégeance : S’il n’est pas sans rancune à l’égard de ce roi, de l’Usurpateur, sobriquet aussi éloquent que celui de « bourreau aveugle » dont on l’a affublé, Synric s’est néanmoins lié à la destinée du roi Ravncrone, lui offrant en guise de sceau sur cette nouvelle amitié sa tendre sœur Sylarne en épousailles. Évidemment, sa première loyauté va à sa famille, la noble et richissime Clanfell, qu’il s’efforce à hisser dans les plus hautes sphères depuis qu’il a saisi les rênes patriarcales dix-sept ans auparavant. Sa fratrie représente pour lui une source de motivation sans égale, et l’amour plus que familial qu’il entretient à l’égard de sa sœur jumelle lui permet d’avancer inlassablement, osant espérer qu’un jour le freux ne se tiendra plus entre les deux lions. Or, en tant que conseiller du roi et émissaire à la cour de Hvittjell, il est indubitable qu’il se doit de garder l’apparence d’une admiration et d’une loyauté sans faille envers le souverain afin de mieux pouvoir lui arracher sa sœur, qui lui revient de droit, une fois le moment venu.


Jeux du passé

Selon toute paire de géniteurs, récemment gratifiés d’une naissance ou se complaisant dans les réminiscences d’un lointain souvenir, amener un enfant dans ce monde est la plus belle chose qui soit. Mais mettre un garçon au monde, un aîné ; voilà ce qui est encore plus satisfaisant. Un aîné qui aurait pour double une fillette du même sang, aux mêmes traits, au même tempérament… on ne pouvait rêver d’une plus grande réjouissance. Futur patriarche de leur noble maison, voué à prendre en main les rênes de la famille Clanfell, on ne le ménageait pas sur les enseignements, planifiés ou ponctuels, de ce que serait être la chefferie d’un tel clan. On ne s’imaginait pas qu’il aurait à faire usage de ces connaissances, qu’il prétendait avoir le temps d’oublier bien avant d’accéder à la place de son père, bien plus tôt qu’il ne l’aurait cru.

Les Tours d’Airain l’ont accueilli à l’âge de sept ans, bien contre son gré. S’il était conscient de sa tâche future et des obligations qui le liaient à sa famille et au legs de son géniteur, il refusait de s’admettre qu’il serait séparé de sa jumelle pendant si longtemps. Tant d’années il devrait souffrir, loin d’elle et de ses risettes délicates et pleines d’enthousiasme… Mais la décision de son père était sans appel, et il le savait bien. Il serait rejoint par son frère plus tard et alors, peut-être, l’attente se verrait-elle moins dolente. Il combattait et s’entraînait avec la fougue d’une armée entière, puisant sa force et sa vitalité dans le souvenir de Sylarne, le seul qui ne s’effaçait jamais, le seul dont la clarté ne se voyait pas estompée par le temps. Sa fougue et sa hargne transférée à son épée, il se voyait sans cesse châtié par les instructeurs, qui lui reprochaient son tempérament indomptable tout en louant son habileté au combat, n’hésitant pas à sévir s’il refusait de corriger les mauvaises habitudes que ce ressentiment lui conférait. Lorsqu’Ehvan le rejoint finalement, deux ans plus tard, ses ardeurs se virent momentanément calmées ; il préféra canaliser son énergie à aider son cadet à s’acclimater à sa nouvelle vie. Cette proximité forcée les souda dans la fraternité encore bien davantage.

Son retour à la vie familiale se vit doux-amer ; il retrouvait désormais la compagnie de sa chère et tendre sœur, qui lui avait manqué plus que toute autre personne, mais il devait également de nouveau faire face à ce père qu’il avait tant maudit pendant ses années aux Tours. Quelques mois seulement après son retour, néanmoins, il éclipsa Syvar en tant que patriarche de la famille, son géniteur succombant à une blessure de joute après plusieurs jours d’atroces souffrances. Peu préparé à cette éventualité, le changement fut terriblement déstabilisant pour Synric, bien qu’il n’en laissait rien paraître ; seule sa sœur était au courant de ses interrogations, de ses craintes et de ses incertitudes. Maintenant patriarche Clanfell, ambassadeur et chevalier de la garde du Roi à peine dépassé la mi-vingtaine, il avait plus de responsabilités qu’il n’en avait jamais eu, mais jamais il ne questionna la loyauté de sa maison envers le souverain en place, jusqu’à être confronté à l’opportunité de trahir celui-ci. Ainsi il lia le destin de sa fratrie à celui d’Hulgard Ebonhand et de Jorkell Ravncrone,

Le massacre avait été total, et il n’avait rien fait pour l’empêcher. Riche d’une alliance improbable et traîtresse, mais bénéfique pour l’avancement de la maison qu’il chapeautait désormais, il était resté impassible devant l’horreur, le sang, les cris. Homme de confiance du Roi, personne n’aurait pu imaginer qu’il ordonnerait à la garde de tenir leurs épées et de n’intervenir sous aucun prétexte. Il aurait pu ; il aurait pu empêcher ce bain de sang, mais il avait préféré s’y jouxter, se dissociant néanmoins des actes perpétrés par les rebelles. Son seul crime serait d’avoir ignoré le carnage – d’avoir mérité le surnom de « bourreau aveugle. » Le Roi Kalanar hors d’état de nuire, le Conseil s’était éparpillé et les rebelles avaient mis à la tête d’Ibenholt leurs propres sages, lui-même promu à la position de conseiller militaire. La bataille d’Askevale, on le lui rappelle à l’occasion, fut un succès grâce à ses conseils, son expertise, mais également son bras, dont l’épée n’est qu’une extension, un instrument de paix et de guerre.

Il ne pensait pas avoir à trahir de nouveau à l’issue de cette bataille. Hulgard défaillait et la sécurité de sa position – et de celle de sa maison – s’en voyait ébranlée. Mais cette fois, les conditions d’une rémission certaine ne seraient pas toutes à son avantage. L’Usurpateur, Jorkell Ravncrone, exigeait de lui la moitié de sa propre personne – Sylarne en épousailles – afin de consolider leur nouvelle alliance. Certes, leur maison était désormais l’une des plus riches, une véritable noblesse croulant sous l’or et l’influence… mais tout l’or du monde valait-il la séparation, l’éloignement de sa sœur ? A posteriori, il regrette. Peut-être. Sylarne lui en veut et il s’en veut également ; mais il est persuadé qu’il réussira, un jour, à récupérer l’amour inaltéré de sa sœur.

Malgré sa haine envers le Roi, il se devait d’obéir à ses demandes et d’assurer son rôle à la perfection s’il souhaitait éventuellement se rapprocher de sa sœur. Ainsi, lorsqu’il fut intimé de forger une alliance avec Hvittjell, où il exerçait en tant qu’ambassadeur, il proposa à la reine Ethaìn d’épouser sa fille aînée, Cienna. Ami de Hvittjell depuis qu’il y avait posé pied, joutant et dînant avec la Reine comme entre amis, il crut que cette alliance serait bénéfique pour tous… sauf pour lui. Déchiré par la ressemblance de Cienna avec Sylarne, et par la force des choses qui fait qu’il doit rester bien plus souvent dans le Val d’Airin qu’à Ibenholt, il semblerait que son ambition rende son pouvoir politique inversement proportionnel à son bonheur.

Faute de pouvoir, comme à l’époque, partager bonheur et peine avec sa jumelle, qui le comprenait mieux que quiconque, il s’ouvre désormais davantage à ce drôle bout de jeune homme nommé Alecsand. Si Synric n’imaginait pas qu’en extirpant le jeune homme de son funeste destin et le faisant porter avec eux jusqu’à une auberge lui sauverait également la vie, il est désormais reconnaissant à cet homme qui semble l’avoir adopté comme un chien s’attache à son maître. S’il était d’abord inconfortable avec le fait de traiter un humain comme un animal, il semblerait que l’assassin, désormais secrètement à sa solde, apprécie particulièrement le silence des quartiers de Synric et, occasionnellement, une petite caresse sur la tête. C’est néanmoins pour sa loyauté indéfectible qu’il apprécie Alecsand, qui n’hésite pas à exécuter le moindre ordre sans la moindre objection.



Jeux du réel

Pseudonyme/Prénom : Canard/Lorsei Âge : 22 j’pense Localisation : Still Mourial RP : Assez ? Occupation: Étudiante et chèvre attitrée de Caro Le mot qui vous décrit le mieux: Larve Comment avez-vous découvert Frostfall ?: Blublu Commentaire/Suggestion ?: Twincest !!

© Quantum Mechanics
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Jeune Lion

avatar
Le Jeune Lion
Afficher
ARRIVÉE : 15/04/2014
MURMURES : 463



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 10:00

*le  Meurtre *
Ça c'est pour avoir failli me tuer espèce de frère indigne Bouder

Ceci étant fait... BROOOOOOOO  Yeux en feu Yeux roses Je t'aime quand même  Fou du café 
(surtout parce que c'est toi Arrogant )


Just a cub no one ever taught how to roar
No one ever said you have to be dead and buried to be a ghost.

   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Perle de Nacre

avatar
Perle de Nacre
Afficher
ARRIVÉE : 26/03/2014
MURMURES : 725



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 12:23

Rebienvenue parmi nous !  Amour 



Ghost of a Rose
Her eyes believed in mysteries, She would lay amongst the leaves of amber. Her spirit wild, heart of a child, yet gentle still and quiet, he loved her... When she would say... "Promise me, when you see, a white rose you'll think of me."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Reine consort d'Ibenholt

avatar
Reine consort d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 24/11/2013
MURMURES : 1919



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 16:33

Dafuq ma chèvre attitrée ? Pété de rire (J'ai pas assez dormi pour assimiler cette phrase Razz)

Mais bon, j'épanche ma joie quand même (feel it), parce que AAAAAAARGH ! SYNRIC ! GAAAAAAAH ! Gaaaah Léchouille Baver

Je t'aime. Tu es ma chèvre préférée. Baiser Sexe Sex


it lies in all of us
« It will stir... Open its jaws and howl. It speaks to us, guides us. Passion rules us all and we obey. What other choice do we have ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ours cendré d'Ibenholt

avatar
Ours cendré d'Ibenholt
Afficher
ARRIVÉE : 29/03/2014
MURMURES : 1013



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 16:34

Rebienvenue à la maison gros lion ! :3


the beast inside
What a piece of work is a man. How noble in reason. How infinite in faculty. In form and moving how express and admirable. In apprehension how like a god. The beauty of the world. The paragon of animals. And yet, to me, what is this quintessence of dust ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Guerrière Skaald

avatar
Guerrière Skaald
Afficher
ARRIVÉE : 18/04/2014
MURMURES : 519



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 16:38

Re-bienvenue dans cette nouvelle & charmante peau Pervers Bon courage pour ta fiche  Admiration 


you can run on for a long time
When the Skaalds come after you, they never stop. They can run for hours, ride for days. They barely eat and rarely sleep. Sigrid, like the wolf, has learned to hunt from birth. It’s part sense, part instinct. She can read the terrain, search for signs of passing, run her quarry to ground and close in for the kill. Now, she hunts us. Now, we are the prey. CODE COULEUR : #605289


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

La jeune corneille

avatar
La jeune corneille
Afficher
ARRIVÉE : 19/04/2014
MURMURES : 42



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 17:32

Re bienvenue, ma grande soeur préféré à moua Yeux roses !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Sa Majesté des Elfes

avatar
Sa Majesté des Elfes
Afficher
ARRIVÉE : 02/04/2014
MURMURES : 635



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Jeu 19 Juin - 19:08

Canaaaaaaardddd Coeur Coeur



Lay down your sweet and weary head. Night is falling, you have come to journey's end. Sleep now and dream of the ones who came before. They are calling from across the distant shore. Why do you weep? What are these tears upon your face? Soon you will see all of your fears will pass away. Safe in my arms you're only sleeping

(c) Bloody Storm

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Afficher
ARRIVÉE : 01/05/2014
MURMURES : 294



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Ven 20 Juin - 15:18

Rebienvenue avec ces nouvelles nippes !  Fou du café 


 
stuck in the shadow of my past
I will strike down upon thee with great vengeance and furious anger those who would attempt to poison and destroy my brothers. And you will know my name is Leogran Snowhelm when I lay my vengeance upon thee.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesse Héritière de Hvittjell

avatar
Princesse Héritière de Hvittjell
Afficher
ARRIVÉE : 20/04/2014
MURMURES : 47



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Dim 22 Juin - 15:09

Rebienvenue parmi nous ô beau fiancé de mes rêves! Fanatique 




crédit : code par quantum mechanics || gif par tumblr || #Marie Desplechin
Je ne peux pas croire que ce sont les baisers de princes charmants qui sortent les princesses de leurs siestes séculaires, non, les baisers endorment, ce sont les gifles qui réveillent.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Princesse héritière d'Askevale

avatar
Princesse héritière d'Askevale
Afficher
ARRIVÉE : 31/03/2014
MURMURES : 261



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Lun 23 Juin - 18:15

Synric, youhouuuuuu ! J'ai hâte de le voir incarné ! DC au top ! Fou


dark paradise.
Every time I close my eyes, it's like a dark paradise.No one compares to you. I'm scared that you won't be waiting on the other side.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bourreau Aveugle

avatar
Afficher
ARRIVÉE : 19/06/2014
MURMURES : 14



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Mar 24 Juin - 0:53

Merci à tous et à toutes (mais surtout à toutes Pervers) pour ce second accueil aussi somptueux que le dernier Coeur
Malgré la fête nationale (alcool!!) qui, d'ici vendredi, m'aura sûrement fait oublier quelques journées de ma semaine, j'essaie de boucler le personnage au plus vite ! Amour

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Espion/Assassin de Synric Clanfell

avatar
Espion/Assassin de Synric Clanfell
Afficher
ARRIVÉE : 26/06/2014
MURMURES : 35



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Lun 30 Juin - 18:58

Mon maîîîîîîîîître  Culte  Amoureux
J'ai sécurisé la place. Vous pouvez arriver sans crainte.

 Cookie 





I don't need this life. I just need
SOMEBODY TO DIE FOR
I could give you my devotion until the end of time
code par littleharleen

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Prêtresse de Catharis

avatar
Afficher
ARRIVÉE : 23/06/2014
MURMURES : 128



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Lun 30 Juin - 23:58

Bienvenue un peu en retard  Danse cool 



« Pour les innocents le passé peut être une récompense mais pour les traitres ce n’est qu’une question de temps avant que le passé ne leur livre ce qu’ils méritent. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ronce à la Rapière

avatar
Ronce à la Rapière
Afficher
ARRIVÉE : 04/04/2014
MURMURES : 270



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Mar 1 Juil - 9:54

Ça te va bien la barbe aussi Arrow
Et rebienvenue douce médème I love you
Au plaisir de concocter un lien sympa entre Synric & Blaze  Angélique 


choosing sides.
She was flitting to one side to the next, serving which ever lord or lady she fancied, they thought. Yet, Blaze lacked the wits to be a liar, and she was loyal past the point of sense. She just didn't know anymore who to be loyal to.
color: #66CCCC         @ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Le Bourreau Aveugle

avatar
Afficher
ARRIVÉE : 19/06/2014
MURMURES : 14



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   Mer 16 Juil - 17:47

Je sais, personne n'y croyait MAIS J'AI VAINCU !! Mort de rire
Auto-validation tout à fait éhontée.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



Afficher



MessageSujet: Re: SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion   


Revenir en haut Aller en bas
 

SYNRIC CLANFELL ♣ Fear the lion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» [vente] R armure lion
» Question...(armure lion)
» Armure des lion
» Entraînement de Nuage de Lion (PV Nuage de Lion)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FROSTFALL :: Personnages :: Présentations des personnages-